Toulouse: rassemblement contre l’expulsion de la Maison du Peuple

Le 25 juillet 2019, Le verdict du tribunal d’instance pour la Maison du Peuple est tombé : les habitants et habitantes ont 8 jours pour quitter les lieux et évacuer leurs affaires personnelles et vider le hangar du matériel entreposé.
Il a été jugé que l’appel à venir exercer à la maison du Peuple des activités politiques et culturelle « dénature l’occupation des lieux » et ne fais pas d’eux de réels précaires.
Nous dénonçons cette décision absurde : mettre à la rue 5 personnes précaire, à l’heure d’une période caniculaire et alors que le délai d’obtention d’un logement social est de 36 mois est honteux. D’autant plus au vue de l‘absence d’activité dans ce batiment acheté avec de l’argent publique.
Par ailleurs, nous dénonçons une fois encore la répression entretenue contre les Gilets Jaunes et leur tentative de s’organiser pour obtenir plus de justice sociale.
Nous appelons donc à un rassemblement contre l’expulsion de la Maison du Peuple, mercredi 31 juillet à 13h, sur le parking de Jolimont (ligne A).


Communiqué de la Maison du Peuple de Toulouse et alentours – 25 juillet 2019

Nous nous apprêtions à vous proposer de partager un bel été ensoleillé, rempli de jeux, de chants et de temps collectifs pour penser la lutte et le futur, mais la Justice en a visiblement décidé autrement.

Alors qu’Elle nous donne raison contre le propriétaire des lieux, un établissement foncier laissant dépérir des bâtiments achetés avec de l’argent public, n’hésitant pas à mentir au tribunal et préférant voir cinq personnes dehors plutôt que sous « son » toit, Elle déclare dans le même temps que la nature politique de l’occupation la « dénature ». Sois pauvre et tais-toi, nous crie-t-Elle en substance.
Déso, pas déso, Justice. Être précaire ne veut pas dire avoir peur. Être précaire ne veut pas non plus dire être seule ou seul. Être précaire est loin de signifier courber l’échine.
Nous vous laissons réfléchir au message qu’une Justice de classe envoie quand Elle valide la mise à la rue de personnes « pas assez précaires » à Ses yeux, à une période où la crise du logement est sans précédent et où tout le pays subit une vague de canicule historique – et alors même que le président de la métropole se plie au jeu des messages vocaux tout mignons pour nous enjoindre à prendre soin de nous (hypocrisie, mon amour…)

V s’adresse à toi en ces termes dans V pour Vendetta :
« Voilà. Ton vrai visage est finalement dévoilé. Tu n’es plus ma justice. Tu es sa justice, maintenant. Tu as choisi un autre amant.
Eh bien, on peut être deux à ce jeu […] C’est une maîtresse bien meilleure que tu ne l’as jamais été !
Elle m’a appris que la justice n’est rien sans la liberté. Elle est honnête, ne fait pas de promesses et ne les trahit pas. Tout ton contraire, Jézabel. »

Continue comme ça, Justice. Mais sache que nous ne baisserons pas les bras ! La lutte continue !!

Nous appelons donc à un rassemblement contre l’expulsion de la Maison du Peuple, mercredi 31 juillet à 13h, sur le parking de Jolimont.

Maison du Peuple de Toulouse et alentours
28 rue de Sévéso, 31150 Fenouillet
https://squ.at/r/7938


Des squats à Toulouse https://radar.squat.net/fr/groups/city/toulouse/squated/squat
Des groupes à Toulouse https://radar.squat.net/fr/groups/city/toulouse
Des événements à Toulouse https://radar.squat.net/fr/events/city/Toulouse