Athènes: les sans-papiers rendent les valeurs européennes perdues pour Noël !

Dans l’après-midi du 24 décembre, la communauté du squat de sans-papiers Notara26 s’est déplacée vers l’arbre de Noël sur la place Syntagma afin de ramener les valeurs européennes au peuple européen. 18 grands colis conformes aux 18 articles de la convention européenne des droits de l’homme ont été apportés à l’arbre de Noël pour rappeler ce qui est écrit sur le papier. Par contre, il y avait des images sur la façon dont ces « droits » fonctionnent dans la réalité. Dans leur déclaration, les Etats européens prétendent honorer ces valeurs, mais les gens se demandent où les trouver.

« Nous ne sommes pas trois et nous ne sommes pas des rois et nous ne sommes pas venus pour symboliser un nouveau-né. Nous sommes des milliers, nous refusons les royaumes et les idoles, et nous aspirons à une société où règnent le respect et l’égalité des droits pour tou-te-s. Même si nous venons des mêmes régions que les trois rois mages 2019 années auparavant, les raisons de nos voyages sont totalement différentes. Nous avons échappé aux guerres, aux dictatures autoritaires, à la torture, à la discrimination ethnique ou sexuelle et à la famine. Nous sommes venu-e-s ici pour trouver des conditions de vie qui en valent la peine.

Même si nous savons que la plupart des tragédies dans nos pays d’origine ont été déclenchées et sont contrôlées depuis le monde occidental et l’Europe, nous espérions que lorsque nous arriverions enfin dans ces  » terres saintes  » ici, nous serions traité-e-s comme des êtres humains. Mais les institutions supposées avoir été créées pour protéger les  » droits de l’homme  » sont les pires. L’Union européenne, Frontex et les Etats nations nous emprisonnent déjà dans les Etats du Maghreb par le biais des accords qu’ils ont signés, tolèrent notre esclavage en Turquie et en Libye, ou même nous noient dans la mer Méditerranée, nous repoussent sans aucun cadre légal, nous mettent dans des camps de concentration, nous isolent socialement et psychologiquement. De plus, certain-e-s politicien-ne-s se servent de nous comme des boucs émissaires, ce qui attise la haine et la violence raciste.

D’un autre côté, nous rencontrons des gens pleins de solidarité qui se battent avec des problèmes similaires aux nôtres. Nous avons trouvé un foyer et une communauté dans un immeuble squatté avec des gens de différents milieux. Et nous voyons que ces valeurs existent réellement – ne serait-ce qu’à petite échelle. Nous n’exigeons rien des institutions qui sont manifestement hypocrites. Mais nous souhaitons trouver plus de gens qui portent ces valeurs pour construire collectivement des communautés plus nombreuses et plus grandes ».

Ils ont laissé leurs cadeaux sous l’arbre de Noël et sont partis en espérant qu’à un moment donné, nous, les « humains », pourrons retrouver nos valeurs et nos principes perdus, afin de redevenir des Humains.


Notara 26
Exarcheia, Athènes
notara26 [at] riseup [point] net
https://squ.at/r/1d8u

Des squats à Athènes: https://radar.squat.net/fr/groups/city/athens/country/GR
Des squats expulsés: https://radar.squat.net/fr/groups/city/athens/country/GR/field_active/1/squated/evicted
Des groupes à Athènes: https://radar.squat.net/fr/groups/city/athens/country/GR
Des événements à Athènes: https://radar.squat.net/fr/events/city/Athens/country/GR

Des squats en Grèce: https://radar.squat.net/fr/groups/country/GR/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) en Grèce: https://radar.squat.net/fr/groups/country/GR
Des événements en Grèce: https://radar.squat.net/fr/events/country/GR


[Publié le 25 décembre 2019 sur Indymedia Athènes].