Srinagar (Inde): Expulsion et démolition d’auto-constructions dans le quartier pauvre d’Ashai Bagh

Samedi 10 mai 2014, dans le quartier Ashai Bagh de la ville de Srinagar, au moins vingt « structures illégales » (des logements auto-construits mais aussi une demi-douzaine d’ateliers automobiles) ont été démolies par le Lakes and Waterways Development Authority (LAWDA) de Jammu & Cachemire.

Les flics et autres fonctionnaires expulseurs et démolisseurs ont été confrontés à une résistance acharnée. Les habitant-e-s ont en effet accueilli les forces de l’ordre à coup de pierres. Des « officiels » du LAWDA ont été blessés, et du matériel de démolition vandalisé. Les flics ont riposté en balançant plusieurs grenades lacrymogènes et en frappant dans le tas à la matraque.

Pendant les deux heures qu’auront duré les affrontements, la circulation automobile a été complètement bloquée dans le quartier.

Sajad Hussain, une des personnes visées par ces démolitions, a déclaré au Kashmir Reader: “les autorités du LAWDA nous ont toujours pris pour cible. Pourquoi est-ce qu’ils ne démontent pas les palaces et hôtels qui ont été construits dans les quartiers bourgeois de Nishat, Shalimar et Nigeen? Pourquoi y’a-t-il deux poids deux mesures selon qu’on est riche ou pauvre ?”.

Là-bas comme ailleurs, la lutte des classes est toujours d’actualité.

[Sources: Free Press Kashmir | Greater Kashmir | Kashmir Reader.]

2014-05-10_Srinagar_expulsion