Dijon: l’ancien Hôtel de la rue des ateliers occupé par des migrants

2016-08-21_Dijon_HotelGrandsCrus-onveutunemaison-350

Demandeurs d’asile – Nouvelle occupation à Dijon – appel à soutien !

Un bâtiment laissé vide situé 22 rue des ateliers à Dijon est occupé depuis quelques jours avec la soixantaine de migrants laissée sans solution d’hébergement depuis l’expulsion du squat de la rue Reggio le 8 juillet dernier. Pour s’assurer que les habitants du lieu ne subissent pas de tentative d’expulsion illégale, nous appelons le plus grand nombre de personnes possible à venir sur place aujourd’hui [dimanche 21 août] et demain matin lundi dès 6h pour un petit déjeuner solidaire. Vous trouverez ci-dessous le communiqué envoyé à la presse.

## Communiqué du dimanche 21 août 2016

— Dijon – Demandeurs d’asile
— L’ancien Hôtel de la rue des Ateliers occupé

Le bâtiment situé 22 rue des ateliers à Dijon a été occupé il y a quelques jours pour y reloger une soixantaine de demandeurs d’asile expulsés le 8 juillet dernier du squat de la rue Reggio, dans la zone Cap Nord et laissés sans solution d’hébergement depuis lors. L’ancien hôtel de la rue des ateliers était laissé vacant depuis plusieurs années. En ce dimanche matin, des militants associatifs sont rassemblés devant le bâtiment pour affirmer leur soutien à cette réquisition [Note de Squat!net: il s’agit d’une occupation et non d’une réquisition…], s’assurer que les occupants ne subissent pas de tentative d’expulsion illégale et qu’ils bénéficient d’une procédure judiciaire contradictoire où ils puissent défendre leurs droits.

Cette occupation vise à la fois à donner des solutions concrètes de relogement et à marquer notre solidarité avec les demandeurs d’asile qui fuient les persécutions et guerres dans leurs pays : Érythrée, Soudan, Somalie, Éthiopie, Mali, Tchad… Elle est une manière d’affirmer que nous ne pouvons les laisser seuls face aux expulsions et face à une administration qui ne respecte toujours pas ses obligations de logement des demandeurs d’asile pendant la durée de la procédure. Nous voulons qu’à Dijon comme ailleurs l’esprit d’accueil, d’entraide et le goût de la rencontre priment sur les réflexes de peur et les politiques de rejet des migrants. Les liens tissés depuis plusieurs années avec nombre d’entre eux nous ont enrichis et stimulés. Ils nous ont poussé par ailleurs à prendre la mesure des crises sociales, économiques ou climatiques qui secouent le monde, ainsi que le rôle des gouvernements et compagnies occidentales dans leur aggravation. Ils nous ont fait percevoir la nécessité d’en sortir sans se replier dans une “Europe forteresse”.

Nous vous invitons à passer échanger quelques mots et partager un thé dans les jours qui viennent avec les nouveaux habitants du 22 rue des ateliers.

Collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants

2016-08-21_Dijon_HotelGrandsCrus-c-adam