Villeurbanne: La Maison Mandela, occupation du 35 rue Bourgchanin

Nous revendiquons l’occupation (réquisition citoyenne) d’un bâtiment public et vide à Villeurbanne pour héberger une centaine de migrant.e.s. Dans la continuité de l’action menée à l’Amphi Z, nous agissons pour dénoncer l’inaction de l’Etat, de la métropole et de la ville de Lyon. Par cette occupation (réquisition), nous militons pour un accueil et une intégration digne des migrant.e.s.
Le collectif Agir Migrants Lyon et le collectif Amphi Z solidaires revendiquent l’occupation (réquisition) du bâtiment public et vide situé au 35 rue Bourgchanin à Villeurbanne à proximité du 12 rue Baudin.

Chaque personne a le droit au respect de ses droits et à la dignité. Or aujourd’hui nous constatons des atteintes graves à la Conventions de Genève et aux droits de l’Homme et de la Femme. Nous sommes consternés et en colère face à ce gouvernement qui, avec l’assentiment du Président de la République, prend une responsabilité historique dans la maltraitance des migrant.e.s.

A Lyon, les propositions d’hébergement et d’accompagnement ne sont pas du tout à la hauteur de la réalité du terrain. La situation des mineurs isolés est une honte pour la métropole qui les projette dans la gueule de la précarité et les expose à des violences. De même les familles avec des enfants en très bas âge, les femmes enceintes, les adultes sont marqué.e.s profondément par des situations de misère insoutenable qui les marquent physiologiquement et psychologiquement.

Face à l’inaction des pouvoirs publics, des militants ont décidé de faire appliquer eux-mêmes le plan grand froid en occupant un immeuble pour héberger des migrant.e.s sans abri.

Ce bâtiment appartient à la Métropole qui a la capacité d’ordonner des réquisitions à usage précaire, notamment en période de grand froid.

Le collectif Agir Migrants Lyon et le collectif Amphi Z solidaires revendiquent l’occupation (réquisition) du bâtiment public et vide situé au 35 rue Bourgchanin à Villeurbanne à proximité du 12 rue baudin.

Nous sommes entré.e.s dans le bâtiment le 10 janvier 2018 preuves à l’appui. Nous déclarons ce lieu comme étant le domicile et la résidence principale des migrant.e.s. En tant que résidents, ces migrant.e.s sont
protégé.e.s par la loi. Il ne peut y avoir d’expulsion sans décision exécutoire du tribunal.

* Le collectif Agir Migrants est un composé de 184 citoyen.n.e.s. Nous agissons sur les plans humanitaires, politiques, médiatiques et juridiques en soutien aux migrant.e.s situés sur l’Esplanade Mandela (Archives départementales – Lyon 3e). Nous dénonçons cinq expulsions de terrain depuis l’autonome 2016. Nous dénonçons des conditions d’accès à l’eau, d’assainissement et de gestion des déchets honteuses. Le camp est aujourd’hui sous le coup d’une nouvelle expulsion décidée par le juge du tribunal administratif.

** Le collectif Amphi Z solidaires agit avec les migrant.e.s, les étudiants de l’Université Lyon 2 et de militant.es et collectifs lyonnais. Le mouvement est né après que des demandeurs d’asiles aient été successivement expulsés de l’Esplanade de la Gare Part Dieu puis chassés de l’amphi C de l’Université Lyon 2. Le 12 décembre 2017, ils ont occupé (réquisitionné) un ancien centre de formation pour pompiers à Villeurbanne, rue Baudin, qui abrite aujourd’hui 160 migrant.e.s.

La Maison Mandela
35 rue Bourgchanin
Villeurbanne
https://radar.squat.net/fr/lyon/la-maison-mandela

Collectif Agir Migrants: agirmigrantslyon [at] yahoo [point] com

[extrait d’un communiqué publié le 13 janiver sur Rebellyon.]