Bruxelles: une centaine d’habitant.e.s se mobilisent pour éviter de se faire expulser

Communiqué 7 mai 2021. Bruxelles-ville – une centaine d’habitant.e.s se mobilisent pour ne pas se faire expulser : le bâtiment est vide depuis 2017 et appartient à la deuxième fortune de Belgique.

Le bâtiment avait été « réquisitionné » par la « Campagne de Réquisition Solidaire » en mars. Suite à l’occupation, des négociations ont été entamées, afin de trouver un accord et signer une convention d’occupation temporaire avec la propriétaire, la vicomtesse Caroline de Spoelberch. Malgré des débuts encourageants, cette dernière fait maintenant marche arrière et a obtenu une ordonnance d’expulsion. Les habitant·e·s se mobilisent pour ne pas être jeté.e.s à la rue, en pleine crise sociale et sanitaire.

Une centaine de personnes logent depuis plus d’un mois dans le gigantesque bâtiment, qui donne à la fois sur la rue de Livourne et l’avenue Louise. Acheté en 2018 pour 18 millions d’euro par Caroline de Spoelberch, celui-ci est resté inoccupé depuis. Pour cette raison, la « Campagne de Réquisitions Solidaires » avait investit le bâtiment fin mars et plusieurs collectifs de personnes sans-logement ou mal-logées, dont la Voix des Sans-Papiers BXL et la Voix des Sans-Papiers Family, s’y étaient rapidement installés. Read More