Toulouse: «victoire historique» pour les habitants des squats

squat toulouse
« Cette décision est une PREMIÈRE pour les squats de Toulouse ! En effet, jamais des délais aussi longs (un an puis 9 mois) n’ont été accordés pour un bâtiment public occupé illégalement. Il s’agit donc d’une victoire juridique historique ! », s’enthousiasme le communiqué de l’association DAL 31 (Droit Au Logement).Le centre des impôts toulousain du 36 rue Roquelaine, vidé par la Direction générale des Finances Publiques en novembre 2019, est occupé depuis janvier 2020 par douze personnes dont cinq enfants. Une première victoire juridique avait déjà été obtenue par les habitants en décembre 2020. Le juge des contentieux avait alors repoussé leur expulsion d’un an, précisant que ce délai pouvait être renouvelé tant que l’État n’aurait pas procédé à leur relogement. Read More