Toulouse: récit de l’occupation et de l’expulsion de la Maison du 32 mars

2016-03-30_Toulouse_Squat32Mars_expulsion

Pourquoi ce lieu de lutte a été occupé, puis expulsé ; comment 19 personnes ont fait 24h de garde-à-vue et comment la solidarité s’est affirmée !

Occupation de la Maison du 32 Mars : s’organiser horizontalement contre la loi-travail

A Toulouse, en tout début de semaine avait été ouverte au 36 rue Roquelaine (Jeanne d’Arc) la Maison du 32 Mars. Il s’agissait, après un mois de tergiversations et de rendez-vous manqués, de s’organiser horizontalement en dehors des syndicats et autres organisations politiques pour ne pas passer à côté du mouvement social dans lequel les autres villes de France étaient déjà rentrées de plain-pied. Read More