Nantes: marche de soutien aux oublié-e-s de l’état d’urgence !

Mardi 12 janvier 2021, rendez-vous :
– à 11h devant l’Orangeraie, au croisement des rue Daubenton et Babonneau
– à 12h devant la Maison du Peuple, 2 rue du Chapeau Rouge
– à 12h30 devant la mairie centrale de Nantes, 29 rue de Strasbourg
– à 13h30 devant la préfecture, place du Port Communeau

Il y a urgence ! Cela fait depuis trop longtemps que les habitant.e.s de « l’Orangeraie » vivent sans électricité et sans chauffage dans leur lieu de vie ! Là où la situation se dégrade de jour en jour, là où les nuits nantaises descendent dans les températures négatives, les pouvoirs publics doivent agir, et vite !

L’inter-collectif « Personne à la rue ! » organise mardi 12 janvier une Marche de soutien aux Oublié.e.s de l’État d’Urgence Sanitaire. Une délégation forte de plusieurs représentant.e.s de l’inter-collectif aura pour mission de porter haut les besoins élémentaires, à savoir de pouvoir dormir au chaud et en sécurité dans cet abri. Read More

Nantes: quelle place pour la Maison du Peuple ?

Après un an de dur labeur, la Maison du Peuple a su tenir son pari : celui d’un lieu ouvert à tous, capable d’héberger ceux qui en avaient besoin de façon inconditionnelle. Des centaines de personnes, des familles avec enfants en difficultés ont su trouver un lieu où se reconstruire (scolarisation des enfants, prise en charge inconditionnelle par l’Etat, etc). Mais aussi de proposer un espace de rencontre et de réunion aux habitants de la ville, de mettre en place des actions de solidarité, de laisser se déployer les talents artistiques et sportif (peinture, arts visuels, musique, danse, etc). Et pourtant, ce lieu de vie et d’entraide se trouve aujourd’hui menacé d’expulsion.

Les raisons invoquées ne manquent pas : la Maison du Peuple est un squat et ne répond pas, qui plus est, aux normes de sécurité qui lui permettraient d’être un lieu d’hébergement pérenne. Peu importe que la Maison du Peuple ait su accueillir en toute sécurité des personnes sans domicile fixe au moment du confinement : elle doit fermer ! Soutenue par différentes associations de toutes confessions, les porteurs de bail se sont retrouvés dans l’obligation de se désolidariser face au silence des pouvoirs publiques. Les travaux qui auraient permis de réhabiliter les lieux n’ont pas été entrepris malgré les demandes répétées. Read More

Nantes: expulsion de la Maison du peuple

Une fois de plus, le préfet de Loire-Atlantique a choisi d’employer la méthode «force et peur» pour procéder à l’expulsion des habitant.e.s (dont un grand nombre de femmes et enfants) de la Maison du peuple, rue Jules Ferry à Nantes [ce mardi 15 octobre 2019].

Ce n’est pas moins de 18 fourgons de police qui ont cerné le bâtiment au petit matin. Les forces de l’ordre ont défoncé une porte arrière pour pénétrer dans le lieu et mettre à la rue les occupant.e.s. Puis ils ont formé un cordon dit «de sécurité», pour empêcher toutes personnes de pénétrer dans cette zone, tenant à l’écart les journalistes et militants présents dans la rue. Read More

Nantes: une Maison du peuple expulsée, une autre ouverte

L’Expulsion d’un espace de vie solidaire.

Au début de l’été, une grande maison du peuple était ouverte à Nantes, dans le quartier Doulon. L’espace, immense, était un lieu de rencontres, d’échange, d’organisation, et d’accueil. Plusieurs familles d’exilés y étaient abritées. Cette Maison du Peuple a aussi été le théâtre de manœuvres infâmes de la police nantaise qui avait infiltré des indicateurs dans le lieu et mis en place des surveillances dans le cadre de l’incroyable affaire du homard et des parapluies.
Cet espace de lutte, de vie, de rencontres est expulsé depuis ce matin. Des femmes et des enfants, qui y habitaient ont été jetés à la rue par les CRS. Mais heureusement mis au chaud à la mairie annexe de Doulon « en attendant des appels du 115 pour des hébergements ». Deux personnes ont été interpellées lors de l’expulsion, et se trouvent actuellement au commissariat. Tout soutien est bienvenu.

Une nouvelle Maison du Peuple ouverte

Prévoyant l’imminence d’une expulsion, les habitants de la Maison du Peuple en ont ouverte une autre … encore plus grande ! Un bâtiment en plein centre-ville, rue du Chapeau Rouge. Il s’agit un ancien collège privé, abandonné depuis plus de 5 ans, qui doit, à terme, être transformé en centre-commercial. Un projet inutile et nuisible, alors que Nantes manque justement, cruellement de lieu d’accueil et de mobilisation. Read More

Nantes: communiqué de la Maison du Peuple

Prochaines assemblées du lieu : mardi et vendredi 19h. Poussez la porte du 15 rue Jules Ferry, là où « la vie est belle ».

(Commissions en cours de constitution)

Image-medium Read More

Nantes: ouverture d’une Maison du peuple

Pas de vacances pour la résistance.

Une Maison du Peuple vient d’ouvrir à Nantes. Après plusieurs tentatives durant le mouvement des Gilets Jaunes, empêchées par une répression systématique : c’est chose faite ! Read More