Abu Dis (Palestine): Des affrontements éclatent après l’expulsion-démolition d’une maison

Le soir du lundi 21 octobre 2013, des affrontements ont éclaté dans la ville d’Abu Dis située à côté de Jérusalem, et se sont prolongés jusqu’au lendemain matin, après que l’armée israélienne ait expulsé et démoli une maison.

La maison était située près de l’Université Al-Qods. Des bulldozers israéliens l’ont détruite sous la protection d’une trentaine de véhicules militaires. Read More

Ankara (Turquie): Affrontements entre squatters et flics lors d’une tentative d’expulsion/démolition de logements illégaux

Selon de nombreux articles parus dans la presse turque (cf. liens plus bas), des affrontements ont opposé des squatters aux forces de l’ordre, dans la banlieue de la capitale turque, ce jeudi 12 avril 2012.

C’est dans à Dikmen, en banlieue d’Ankara, que les émeutes se sont déroulées, les squatters tentant d’empêcher une opération d’expulsion/démolition de logements construits illégalement sur un site voué à un « réaménagement urbain »…

La police anti-émeute a fait usage de gaz lacrymogènes, flashballs et canons à eau, tandis que les squatters se défendaient en lançant des pierres, en érigeant des barricades enflammées. Des employés de la municipalité avaient déjà commencé à expulser une maison, avec pour objectif de la démolir.

Après près de quatre heures d’affrontements, les squatters ont réussi à repousser les flics anti-émeute, notamment en les canardant de feux d’artifice. Read More

Istanbul: Rassemblement en solidarité avec Ungdomshuset et les émeutier-e-s de Copenhague

Le 2 mars 2007, une vingtaine d’anarchistes ont manifesté devant le consulat du Danemark, à Istanbul (Turquie).

Sur cette page, des photos du rassemblement, et le tract diffusé à cette occasion (en turc).

Bagdad : Droit au logement !

Nous lançons un appel aux employés de la municipalité de Bagdad afin qu’ils se rassemblent et revendiquent leurs droits à l’association et au logement.

L’obstination des autorités à imposer des décrets et des politiques du régime précédent par rapport au droit des travailleurs à se réunir et la confrontation continuelle qui suppriment les intérêts et les demandes des travailleurs sont, à notre avis d’importants préjudices que subissent les travailleurs.

Les années qui ont suivi la guerre et l’occupation ont prouvé les fausses allégations du gouvernement au pouvoir quant à la démocratie et à la représentation du mouvement travailliste. Ils ont aussi prouvé que chaque gouvernement qui est venu au pouvoir a toujours travaillé contre les besoins et les aspirations des travailleurs. Read More

Bagdad, Irak : Victoire contre les expulsions de sans-logis

Victoire contre les expulsions de sans-logis

3 Juin 2004 – Une délégation des familles qui squattent l’ancienne station TV de al-Salihiyia est venue au local du Parti communiste des travailleurs pour demander de l’aide après avoir reçu un avis d’expulsion.
Layla Muhammad, dirigeante de l’Organisation de libération des femmes en Irak, et Samir Ashoor, du comité de Bagdad du Parti communiste des travailleurs, sont venues visiter ces familles et leur proposer de lutter ensemble contre l’expulsion et pour obtenir des logements décents. Leur combat a permis d’empêcher les expulsions, et les familles sont en train de s’organiser pour forcer les autorités à trouver une solution de relogement. Read More

Irak : Des squatters dans des édifices militaires

Bagdad, 15 décembre 2003. Nous avions quitté l’automobile et commencé à marcher sur la route du Ministère de l’Intérieur barricadé. Tout à coup, des coups de feu. Puis des tirs plus lourds. Un groupe de jeunes nous dépassa et l’un d’eux dit : « Saddam », en faisant un geste avec ses mains qui semblait mimer des menottes.

Nous étions sur cette rue à l’invitation de l’un des résidents du « Département de la surveillance militaire » que nous avions rencontré au centre-ville quelques jours plus tôt. Il est l’un des nombreux squatters qui, après que l’armée eût abandonné ses édifices partout dans Bagdad et probablement dans plusieurs autres villes en Irak, ont trouvé refuge dans ces édifices avec leurs familles. Certains avaient perdu leur emploi après l’invasion et ne pouvaient plus payer leur loyer ; d’autres trouvaient dans ces lieux de meilleures conditions que les locaux exigus où ils s’entassaient auparavant ; alors que quelques-uns étaient déjà sans abri, vivant sous des ponts ou dans des conteneurs, avant d’emménager dans cet endroit.

Il nous fallût du temps, à nous et aux squatters, pour passer à un autre sujet que la nouvelle de la capture de Saddam et pour en venir à ce qui motivait notre présence : prendre connaissance de leurs conditions de vie et en apprendre plus long sur leur passé, leurs besoins actuels et leurs espoirs pour l’avenir.

Read More