Noisy-le-Sec (93): la vitrine d’un pavillon de vente immobilière brisée

La gentrification dévore nos espaces de vie.

1-medium

Les travaux du Grand Paris semblent accomplir une progression irréfrénable. D’abord les nouvelles lignes de métro et de tram, puis les rues et les pistes cyclables et enfin, les blocs de béton étincellants. Où que nos yeux se portent, la promesse d’être enfin à sa place, une promesse d’appartenance. Mais pour qui, en fait ? Pour les gens qui habitent ici et doivent se farcir le triste spectacle de leur quartier se transformant de plus en plus en illustrations cheap d’un catalogue immobilier et en fantasmes d’investisseurs ? Ou bien plutôt pour une nouvelle génération de jeunes adultes dynamiques accros au boulot, aussi flexibles que leurs conditions de travail, qui vont chercher de l’aventure et de l’espace en banlieue, pour pouvoir se réaliser sans scrupules ? Read More

Montreuil / Noisy-le-Sec: la Moisy s’est fait assaillir de toutes parts, mais on est là !

« Le reflet des arbres, dans ce coin humide, verdissait la salle enfumée, faisait danser des ombres de feuilles au-dessus de la nappe, mouillée d’une odeur vague de moisi. »
Émile Zola, L’Assommoir.

Nous occupons depuis un an une petite maison à la frontière de Noisy-le-Sec et Montreuil. Nous avons remis en état cette maison qui dépérissait ; assaini les murs, bouché les fuites de la toiture, refait les planchers, la plomberie, l’électricité, entretenu le jardin… afin d’en faire un espace habitable, un joli petit squat. Pendant toute cette période, aucune procédure, rien. Read More