Clavières (Italie) : Agression raciste et sexiste au refuge autogéré Chez Jésus

Salut à tou·tes,
Hier a eu lieu une agression à Chez Jésus. Ceci est un compte-rendu et appel à venir nous rejoindre ce dimanche 8 Juillet, pour un apéritif/rassemblement communicatif/ réponse.

Lisez, faites tourner, diffusez… et on se voit dimanche.

Appel à rassemblement autour d’un apéro-dinatoire dimanche 8 juillet chez Jésus.

Hier, Chez Jésus, nous avons hissé un drapeau. Voire même deux. Deux beaux drapeaux, à plus ou moins 5 mètres de hauteur. Un drapeau NO TAV et un drapeau NO BORDERS. Plus une bannière violette, parce que c’était joli. Read More

Clavières (Italie): appel à soutien du refuge autogéré Chez Jésus à la frontière franco-italienne

Contre les pratiques meurtrières de la Police aux frontières. Contre la menace fasciste.

Renforçons et organisons ensemble la solidarité à la frontière ! Nous sommes face à une situation extrêmement critique à la frontière des Hautes-Alpes : le blocage de la frontière par les forces de police et les Génération Identitaire contraint les exilé·es à prendre des chemins extrêmement dangereux pour atteindre Briançon, jusqu’à entraîner la mort de trois personnes ces derniers mois. Il faut des forces supplémentaires pour tenir les différents lieux d’accueil et les maintenir ouverts, pour sécuriser les passages des exilé·es en montagne, et pour mettre en place des stratégies politiques et des actions directes. Read More

Val de Suse (Italie): Chez Jésus à Clavières, frontière franco-italienne

Des nouvelles de Clavières, à la frontière franco-italienne

Message émis par un habitant du squat de migrant·e·s Chez Marcel à Briançon, présent sur le squat de Clavières dès le premier jour.


Bonjour !

Depuis jeudi 22 mars, la salle paroissiale de l’église de Clavières est occupée au bénéfice des exilé·e·s qui veulent entrer en France. L’ouverture de la salle est d’abord une action directe de mise à l’abri de personnes arrivées par le bus de vingt heures, et qui ne pouvaient arriver en France la nuit même. C’est la cinquième ou sixième fois depuis cet hiver que des migrant·e·s sont ainsi mis à l’abri provisoirement, avec à chaque fois une fermeture de la salle par le curé de la paroisse. Cette fois, la salle est restée occupée et rebaptisée Chez Jésus : le mouvement de soutien aux exilé·e·s sort ainsi du strict humanitaire et dispose d’un lieu pour changer ses modes d’action et politiser sa lutte, mettre en accusation le système de la frontière et ceux qui contribuent et qui profitent de ce système inhumain, des passeurs aux politiques en passant par les entreprises de sécurité et les flics de tous poils, et ceux qui se taisent et s’enkystent dans l’humanitaire, collaborant par leur silence au système de la frontière. Read More

Val de Suse (Italie): Communiqué-invitation du squat de l’église de Clavières

Mise à jour du samedi 31 mars 2018 à 1 heure :

Depuis l’ouverture jeudi dernier de la salle paroissiale, la situation n’a pas changé. Des dizaines de personnes cherchent chaque jour à passer la frontière. Depuis samedi, des renforts de carabiniers et de la PAF compliquent la situation. Les contrôles sont plus fréquents, intimidation, poursuite sur les pistes à bord de motoneiges et reconduite brutale à la frontière.

La fatigue des gens sur place face à cette situation qui dure et va sans doute s’amplifier amène à un certains nombres de besoins urgents :

- Besoin de relais humain sur place
- Besoin de vêtements chauds, chaussures, gants, bonnets.
- Besoin de nourriture

Et parlez-en autour de vous.


Les passages clandestins d’exilé·es sont de plus en plus difficiles au col de Montgenèvre, près de Briançon : les migrant·e·s venant d’Italie arrivent plus nombreu·ses que cet hiver, et ne peuvent passer rapidement la frontière française. Jeudi soir, onze d’entre elleux, dont quatre femmes et trois enfants, ont passé la nuit dans la salle paroissiale, sous l’église de Clavières, située à deux kilomètres de la frontière française. Read More

Italie: condamnations de 47 No TAV et lacrymogènes sur l’autoroute

La première session du dit « méga-procès No TAV » vient de s’achever [le 27 janvier, note de Squat!net], dans lequel 53 compagnons sont mis en cause pour la résistance contre l’expulsion de la Libre République de la Maddalena le 27 juin 2011 et pour l’assaut du chantier de Chiomonte le 3 juillet qui s’en est suivi. Les accusations de lésions et de violences aggravées, de résistance à personne dépositaire de l’autorité publique, de dégradations et de dissimulation de visage sont devenues des condamnations, qui varient entre quelques mois et quatre ans et demi de prison, pour 47 personnes [pour un total de 145 ans, note de Contra Info]. Des condamnations lourdes, mais inférieures aux réquisitions des procureurs Pedrotta et Quaglino – qui, le 7 octobre dernier, avaient demandé 200 ans de prison au total – excepté pour quelques compagnons contre lesquels les juges ont décidé de serrer un peu plus la vis de ce qu’avait proposé l’accusation. D’autre part, six acquittements ont été prononcés. Read More

Venise (Italie): perquisitions et accusations de terrorisme pour avoir repeint un tribunal

Ce matin, 2 décembre 2014, vers 10 heures 30, une quarantaine de Digos et de carbinieri en civil ont arrêté deux compagnons à l’extérieur de l’Ex Ospizio Contarini Occupato, à Santa Marta. Ils ont donc procédé, après plusieurs intimidations, à la fouille de deux compagnons, soustrayant par la force les clés de la maison occupée à l’un des deux.

Les flics sont donc entrés pour perquisitionner les locaux de l’espace, ont emporté des bombes de peinture et des pots de peinture qui conduiraient à une action de solidarité No TAV ayant eu lieu le 16 novembre dernier, durant laquelle la façade du Tribunal de Venise a été repeinte de peinture rouge et de tags. Cette perquisition a pour motif la proximité toujours ouvertement démontrée envers le mouvement No TAV et, nous ne le découvrons qu’après, par le tristement célèbre délit de 270 sexies (actes à finalité de terrorisme), cette fois-ci dirigé contre des inconnus. Read More

Val de Susa: Prisonniers No Tav sous accusation de terrorisme

No_TAV_liberare_tutti

Appels à mobilisation en vue du procès. Samedi 10 Mai Manifestation internationale à Turin, piazza Adriano à 14h. Du 15 au 22 Mai Semaine d’actions. Le 22 Mai début du procès aux assises du tribunal de Turin.

Les No Tav luttent depuis plus de 20 ans contre la construction de la ligne a grande vitesse Lyon Turin et le forage du plus grand tunnel d’Europe dans les montagnes du Val Susa en Italie. Cette ligne TGV s’inscrit dans un schéma européen capitaliste déjà bien avancé qui, selon les logiques d’hypervitesse et d’innovation façonnent et dévastent les espaces de vie.
Ces dernières années, une multitude d’actions portées par nombre d’individus ont créés des moments de lutte intense pour continuer à renforcer le mouvement No Tav malgré la militarisation du chantier à Chiomonte, en Val Susa où ils voudraient forer le tunnel. Barbelés, flics 24H24, vidéosurveillance, grilles en fer et en béton sécurisent cette forteresse mais n’empêchent pas les No Tav de continuer à manifester à des milliers ou à 50, de tenter de bloquer les machines, de pique niquer ou de saboter… Read More

Italie: Expulsion et tentative d’assassinat à « Baita Clearea »

Expulsion et tentative d’assassinat à “Baita Clearea” (maison construite par des activistes dans la Vallée de Susa, zone de leur futur train à grande vitesse).

Samedi, une manifestation nationale pacifiste de plus de 50,000 participants a eu lieu dans la Vallée de Susa (à l’Ouest de Turin) contre le projet de train a haute vitesse (TAV) reliant Turin à Lyon. Après la manifestation, la police a frappé plus de 500 particitants lors de leur retour vers Milan, à la station de Turin.
Read More

Val di Susa: Menace d’expulsion à la Clarea

Il est fort probable que les forces de l’ordre planifient d’expulser demain 23 octobre la poche de la résistance située à la Clarea dans la ville de Giaglione (campement situé à 20 mètres du chantier du TGV).

Les flics veulent expulser nos camarades afin d’empêcher la manifestation prévue pour le dimanche 29 octobre. Voir site.

Les personnes qui résistent appellent pour soutien face à la menace d’expulsion.

[Info publiée initialement sur Indymedia-Paris.]

Turin et Val Susa: Réouverture du squat l’Ostile + reprises des hostilités contre le TAV

Turin : le squat l’Ostile qui avait été expulsé violemment le 10 décembre 2009 a été de nouveau occupé le samedi 9 janvier 2010 !

Une programmation d’activités sera mise en place cette semaine et la résistance s’organise contre toutes les expulsions de squats. À suivre…

Squat l’Ostile
Corso Vercelli 32, 10152 Turin

* * *

La lutte à Val Susa contre le projet de ligne à grande vitesse (train) Lyon-Turin a repris de plus belle avec la tentative des premiers travaux et les sondages menés dans différentes mairies. Une assemblée populaire tenue à Val Susa samedi 9 décembre 2010 a réuni 500 personnes où a été réafirmée la ferme opposition à ce projet coûteux et qui serait une catastrophe écologique pour la région de Val Susa.

La résistance s’organise et des camps avec occupations permanentes des lieux où devrait démarrer les premiers travaux ont été installés samedi 9 décembre 2010.

L’opposition et la résistance aux promoteurs et politiques s’annonce explosive et ferme.

Pour plus d’infos:
http://www.spintadalbass.org/
http://juralibertaire.over-blog.com/article-nouvelles-d-italie-42801449.html

Un correspondant du Sud, 10 janvier 2010.