Hambourg (Allemagne): une énième flic infiltrée dans le milieu autonome a été démasquée

On apprend par un communiqué qu’une énième flic en civil a été démasquée à Hambourg. Cette flic infiltrée, connue sous le faux-nom de „Astrid Schütt“, s’appelle en réalité Astrid Oppermann. Celle-ci a travaillé pour le compte du Landeskriminalamts (LKA) d’Hambourg et s’est infiltrée dans différents lieux du milieu autonome à partir de la fin de l’année 2006 jusqu’à avril 2013. A cette date, elle s’est retirée du milieu en prétextant vouloir partir en Italie avec son petit ami pour au moins 6 mois. Mais en réalité, elle est retournée aux services de la préfecture de police d’Alterdorf après une période de congé plus longue que prévue en octobre 2013. D’après les recherches des compagnons/compagnes et camarades, elle travaille toujours là-bas à l’heure actuelle. Read More

Hambourg: nouveau cas de flic infiltrée à la Rote Flora

C’est loin d’être une première… On apprend par un communiqué du 26 août 2015, qu’une agent de police s’est infiltrée dans le milieu autonome et de la ‘Rote Flora’ entre 2009 et 2012. La flic infiltrée, Maria Böhmlichen, a cotoyé durant cette période les militant-es anti-capitalistes/anarchistes et s’est immergée dans leurs espaces privés. Sous le nom de “Maria Block”, elle a participé à plusieurs mobilisations internationales de ces dernières années, comme lors des manifestations contre la conférence de l’ONU sur le climat à Copenhague (Danemark) en 2009, lors des camps ‘No Border’ sur l’île de Lesbos (Grèce) en 2009 et à Bruxelles (Belgique) en 2010. Read More

Hambourg: la « flore rouge » squattée par une barbouze

Pendant six ans, une fonctionnaire de police de Hambourg a noyauté la Rote Flora. Les militants de ce squat ont mis huit ans à démasquer leur fausse camarade. Une affaire pas si surprenante, qui démontre que la hantise de l’infiltration souvent à l’œuvre dans les groupes contestataires est peut-être légitime mais inopérante  : quand la police y met les moyens, ses mouchards sont de toute façon indétectables. Du moins, jusqu’à un certain point…

Le centre social autogéré Die Rote Flora, « squat » historique de Hambourg et foyer de quelques luttes épiques contre l’extrême droite, le racisme et la gentrification, vient de verser une pièce de choix au dossier des nobles besognes policières. Dans un communiqué mis en ligne le 3 novembre sur un blog anonyme créé pour l’occasion, des proches de la « Flore rouge » révèlent qu’une de leurs anciennes camarades émargeait en fait à la maison poulaga. De 2000 à 2006, celle que tout le monde connaissait sous le nom d’Iris Schneider s’était illustrée comme une militante pure et dure, à la fois par son dévouement à la vie du centre et par la place très offensive qu’elle occupait au sein du comité d’actions. Read More

Ile de Groix (56): Une procédure d’expulsion est lancée par le conservatoire du littoral contre Ker Béthanie

Salutations Insulaires !

Ce matin du mercredi 21 décembre 2011 vers 11h à la Maison Commune Autogérée de Ker Béthanie (île de Groix):

Deux huissiers de justice (un seul étant là pour notre affaire), trois gendarmes et la chargée de mission du Conservatoire du Littoral sont venus pour le constat de l’occupation. Read More

Lyon: Retour sur l’intrusion policière au Grand Lyeu

Publié le lundi 8 mars 2010 sur Rebellyon:

Mercredi 3 mars aux environs de 16 heures au squat du Grand Lyeu 3 flics se sont introduit… s’ensuit contrôle d’identité, photos du lieu et piochage dans l’infokiosque.

Récit :

Le mercredi 3 mars aux environs de 16 heures, nous étions 6 habitant.e.s de la maison a vaquer a nos occupations habituelles, entre cuisine, bricolage et farniente sous les premiers rayons du soleil de mars… bref… c’est certainement attirée par cette ambiance printanière que la flicaille décide de nous rendre une visite de courtoisie… Read More

Lyon: 22 v’là la SDAT !

Publié mardi 16 février 2010 sur Rebellyon:

Alors que de nombreuses arrestations de militants pour la liberté de circulation ont eu lieu lundi 15 février à l’aube à Paris, les services « antiterroristes » sont à la manoeuvre à Lyon depuis quelques jours.
Read More

Berlin: des flics tabassent leurs collègues infiltrés dans une manif de squatteureuses (presse mainstream)

Dépêche du dimanche 24/11:

BERLIN (Reuters) – Des policiers allemands ont matraqué par erreur plusieurs collègues en civil qui s’étaient glissés au sein d’une manifestation de 3.000 personnes protestant contre la démolition de squats illégaux samedi soir dernier à Hambourg.

Les policiers avaient convenu de se reconnaître grâce à un mot de passe, mais d’apparents soucis de communication ont conduit les forces de l’ordre anti-émeute à charger sans distinction, blessant deux collègues à la tête.