Montréal: Un film sur la vie en squats à Barcelone, dimanche 28 octobre au Rhizome

Nous projeterons un film ce dimanche le 28 octobre [2007], vous êtes invitéEs.

Le titre c’est El taxista ful.

En voici le résumé:

Un chauffeur de taxi qui n’en est pas vraiment un. Une vie qui n’en est pas vraiment une. Seriez-vous prêts à emprunter un taxi la nuit, vous en servir le jour et le remettre à sa place, pas vus pas pris ? Voilà en tout cas la route empruntée par Joe R. pour vivre dans le Barcelone d’aujourd’hui. Quand il ne vous reste plus que l’illégalité pour se faire une place dans un monde qui vous échappe. C’est un film (et non un documentaire…) sur la vie en squats à Barcelone.

Vous êtes attendu-e-s en grand nombre, on a beaucoup de chaises pliantes! Notre adresse: Dans Hochelaga-Maisonneuve, Le rhizome, 1800 Létourneux (1 rue au nord de Ontario, 2 rue à l’est de PI-IX).

calvaire01 at hotmail.com

Montréal: Vaste mouvement contre le projet de la ministre Normandeau (expulsions de locataires)

Montréal, le 16 mai 2006.

Plusieurs organismes se sont joints au Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et au Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) pour demander à la ministre des Affaires municipales et des Régions, Madame Nathalie Normandeau, de mettre de côté tout projet visant à accélérer ou faciliter les évictions de locataires en difficulté. Selon ces organismes, ce sont les personnes les plus vulnérables qui seraient les principales victimes d’une telle politique: personnes sans emploi, travailleuses à petit salaire, peu alphabétisées, handicapées, réfugiées, immigrantes, seules ou itinérantes et monoparentales. Cette crainte est partagée par la Ligue des droits et libertés et l’Association des juristes en droit social. Read More

Montréal: Présentation de la pièce de théâtre Red Emma dans un squat

Communiqué – 16 mai 2006

C’est dans la nuit du 13 mai a 22h que WeNous, notre troupe de théatre et notre public averti de plus que 100 personnes, sommes venus prendre place dans ce lieu à l’abandon qu’est le terrain du CN. Nous avons décidé de redonner vie à ce lieu afin de démontrer l’utilité qu’il pourrait avoir, bien au-delà des centres récréo-touristiques, des condos et autres manifestations du système de développement capitaliste. Sans en faire partie, en tant que gens conscients et sensibilisés, nous avons suivi la lutte contre le Casino et avons été grandement inspiré-es par celle-ci, non seulement comme réaction à un projet contraire à l’intérêt de la communauté, mais aussi comme lutte ayant des projets de réappropriation communautaire et de décision collective de l’utilisation du terrain. Read More

Montréal : Des SquatteurEs sont evincéEs d’un terrain vacant

Jeudi soir dernier [27 mai 2004], à environ 22h30, 7 personnes ont été évincées de leurs abris bâtis sur un terrain vacant dans le Centre-Sud par au moins 10 officiers de police de la Division 22 du SPVM. Un avis d’’éviction prévue pour vendredi matin a été livré mardi dernier à 10h00 par le commandant Daniel Allard de la Division 22. Cet avertissement a été provoqué par un article sur les jeunes de la rue qui a été publié dans « La Presse », édition du samedi 22 mai. Dans cet article, le journaliste Nicolas Bérubé a divulgué l’’endroit où habitaient les sans-abri ainsi que les photos des squatteurEs. Il a passé trois jours avec eux et elles, leur achetant de la bière et des cigarettes, en prétendant rédiger un article sur « les conditions de vie des jeunes de la rue ». Les squatteurEs ont dit qu’’il était venu sous de faux prétextes, car il se disait étudiant en journalisme et les avait convaincuEs qu’’aucune des photos ne serait publiée. Read More

Montréal: 1000 insoumis-es envahissent un hôtel de l’élite financière

Info choppée sur cmaq.net.

1000 INSOUMIS-ES ENVAHISSENT UN HÔTEL DE L’ÉLITE FINANCIÈRE À MONTRÉAL

Montréal, 15 avril 2004 (anonyme)

Plus d’un millier de manifestantEs enragéEs ont pénétré hier dans le prestigieux Hôtel St-James de Montréal, provoquant un chahut généralisé et perturbant la pause-café des riches abasourdiEs. La manifestation était organisée dans le cadre d’une journée d’action provinciale marquant le premier anniversaire des élections ayant conduit Jean Charest et ses Libéraux à la tête du gouvernement du Québec. Read More

Montréal : Rapport sur l’action contre Charest

La journée tant attendue par des milliers de citoyens québécois [14 avril 2004], le 1er anniversaire de l’élection du gouvernement Charest, occasion de rappeler au genre « qu’un an au pouvoir, c’est un an de trop », pour reprendre un des nombreux slogans cités durant la manifestation, s’est déroulée aujourd’hui dans les rues de Montréal toute la journée. L’action a commencée vers midi et demi au carré Berri dans le centre-ville. Le regroupement d’anarchistes qui s’étaient donnés rendez-vous pour une marche avant celle prévue pour 5 heures et demi le soir a défilé pendant à peu près une demi-heure dans les rues de Montréal, escortés, bien sur des policiers du SPCUM et de l’anti-émeute qui n’ont cependant pas eu à sortir de leurs véhicules.L’autre rendez-vous était prévu pour 4 heures et demi dans la soirée, marche organisée par la NEFAC et la CLAC-Logement pour ensuite aller rejoindre la manifestation plutôt syndicale de 5 heures et demi. Plusieurs collectifs s’y retrouvaient, tel le collectif anarcho-écologiste radical Liberterre, le PCR (Parti communiste révolutionnaire), la NEFAC, la CLAC-Logement et de plusieurs autres collectifs et individus prêts à manifester sous les bannières libéralistes. Le contingeant anarchiste a ensuite rejoint la marche syndicale en la suivant pendant près d’une heure. La manifestation s’est terminée par une parodie mettant en vedette « Jean Charest » et un intervieweur sur le toit d’une camionette, appartenent à l’un des syndicats, devant les bureaux de Charest à Montréal. La foule s’est ensuite dispersée et tout (au meilleur de ma connaissance) s’est déroulé dans le calme.

J (A-infos)

Montréal : Journée d’action contre Charest le 14 avril 2004

Ça fera un an, le 14 avril, que les libéraux de Jean Charest sont arrivés au pouvoir et qu’ils travaillent de façon acharnée pour nous faire avaler la pilule de la réingénierie de l’État. Comme si on en avait pas assez d’être priSEs à la gorge avec des salaires minables, des jobs précaires, de l’aide sociale insuffisante et des loyers trop chers, le gouvernement libéral s’est donné comme mission de nous appauvrir encore plus. Pour cela, il a adopté, en coup de force, plusieurs lois qui vont changer radicalement les programmes sociaux et les conditions de travail au Québec. Read More

Montréal : Assemblée de la CLAC à l’X le 3 mars 2004

Assemblée de la CLAC : la lutte s’organise sur tous les fronts

Mobilisons pour …

* Le 15 mars : journée internationale contre la brutalité policière

* Le 20 mars : journée internationale contre la guerre et l’occupation

* Le 14 avril : journée nationale d’action contre la réingénierie de Charest

* Le 24 avril : marche pour les droits des réfugiéEs de Solidarité sans frontières Read More

Montréal : La paix sociale est terminée !

Assemblée publique et lancement de journal pour démystifier le projet de réingénérie de l’’état du gouvernement Charest — et pour mieux le combattre.

Vendredi, le 23 janvier 2004
Souper à 18h00 – Conférence à 19h00
1710 Beaudry – Métro Beaudry Read More

Montréal : Les activités continuent au parc Lafontaine

Fête populaire de résistance – Montréal 12/07/03

SAMEDI: UN TOIT UN DROIT! Fete populaire de resistance au Parc Lafontaine

En réponse à la violente expulsion du « Tent City » au Parc Lafontaine samedi le 5 juillet dernier, le Comité des sans-emplois, CLAC Logement et le Comité logement Ahuntsic-Cartierville vous invitent:

SAMEDI LE 12 JUILLET – JOURNÉE DE RÉSISTANCE Read More

Montréal : Occupation et expulsion du parc Lafontaine

TENT CITY : Des manifestants occupent le parc Lafontaine à Montréal pour revendiquer le droit au logement !

Samedi le 5 juillet 2003 – Depuis 13h00 aujourd’hui, plus de 300 activistes, sur l’’appel de CLAC Logement, du Comité des sans emplois de Montréal et du Comité Logement Ahuntsic-Cartierville, occupent une portion du parc Lafontaine, dans le quartier du Plateau Mont-Royal.

Les résistants revendiquent l’’accès au logement pour tous et toutes et dénoncent la criminalisation de la pauvreté. Read More

Montréal : Manifestation festive, colorée et bruyante pour ériger un Tent City

Manifestation festive, colorée et bruyante pour ériger un TENT CITY.

Ou: Montréal, Québec, Canada, au parc Lafontaine coin Cherrier

Quand: Samedi le 5 juillet à midi

REVENDICATIONS:

-Un logement décent pour tout le monde
-L’arrêt de la criminalisation de la pauvreté et des sans-abris
-Le droit de squatter les bâtiments vides!!!

Amenez vos tentes et sacs de couchage!!!

Montréal : 26 octobre, « donnez-le ou défendez le ! », manif et ouverture d’un bâtiment

DONNEZ-LE OU DÉFENDEZ-LE !

Aucun bâtiment ne devrait être vide alors que des personnes ne peuvent trouver un endroit à se loger.

SAMEDI, LE 26 OCTOBRE, nous ouvrirons un bâtiment vacant pour des gens qui ont besoin de se loger. Les autorités sont averties: vous pouvez nous le donner ou vous pouvez le défendre!

—> RASSEMBLEMENT: Parc George-Étienne Cartier, coin Notre-Dame et Carré George-Étienne Cartier (Métro Place St-Henri)

—> DATE: Samedi, le 26 octobre 2002

—> HEURE: 13:00 piles.

Nourriture gratuite! Amenez vos bannières, votre bruit et ce qu’il faut pour pendre la crémaillère.
Read More

Montréal : Visite libre au squat Préfontaine

Les squatteurs de Montréal n’ont pas d’étoile coulée dans le bronze devant le Forum Pepsi. Cela ne les a pas empêchés jeudi dernier de fêter autant que Céline Dion. Ce soir-là, dans la poussière et la garnotte, sous le viaduc Notre-Dame, environ 200 squatteurs et leurs sympathisants ont été en quelque sorte assermentés au temple de la renommée.

Il n’y avait ni maire ni ministres présents. Il n’y avait qu’un film projeté sur un pylône de béton: le film d’Ève Lamont, Squat!, un documentaire à voir absolument, tourné à l’intérieur des murs du squat Préfontaine pendant la célèbre crise du logement qui a secoué l’administration municipale à la fin de l’été 2001.

Au départ, la cinéaste et camérawoman, qui a déjà travaillé au service des nouvelles à TQS et à TVA, était venue prodiguer des conseils à ses amis squatteurs et leur montrer son film réalisé dans un squat européen. À la fin de la séance, ils lui ont proposé de braquer sa caméra sur eux.

Le résultat est un film en forme de visite libre qui raconte en 82 minutes ce que deux mois de reportages quotidiens à la télé n’ont jamais su, vu ni compris. En soi, c’est déjà un exploit.
Read More

Montréal: L’entêtement des autorités politiques et policières à défendre des logements vacants est inacceptable !

Montréal, le 9 juillet 2002

COMMUNIQUÉ – Pour diffusion immédiate –

L’entêtement des autorités politiques et policières à défendre des logements vacants est inacceptable!!!

Au cours de la semaine dernière, bon nombre d’histoires d’horreur ont été lues, entendues et vues, que ce soit dans les médias, dans les centres d’hébergement ou dans les quartiers les plus touchés par la crise du logement. Les citoyenNEs d’Hochelaga-Maisonneuve ont décidé de s’organiser sur leurs propres bases pour venir en aide aux nombreuses familles sans-logis. Mercredi le 3 juillet, à l’appel de l’Association pour la Défense des Droits Sociaux du Montréal métropolitain, un groupe de personnes a pris possession d’un immeuble de trois logements vacants (2109 Nicolet), pourtant très salubres avec électricité et eau courante.

Cet immeuble, comme bien d’autres dans le quartier, appartient à une société de gestion pour les reprises de finance, le groupe NAGESCO. Cette société possède plus d’une cinquantaine de logements en bon état sans être à louer! Comment la Ville intervient-elle? Elle réprime l’action citoyenne et protège la riche société et ses immeubles vacants en postant les policiers du poste de quartier 23 devant la brique inhabitée!
Read More