Notre-Dame-des-Landes: ACAB


Photo prise pendant la manif du 26 mai 2018 à Nantes.

Notre-Dame-des-Landes: communiqué de l’équipe des soignant.es sur la Zad à propos de la personne blessée à la main

Le mardi 22 mai 2018, un jeune homme de 21 ans s’est fait arracher la main lors d’une charge de la Gendarmerie nationale dans un champ proche de la Châtaigne, sur la zad de Notre Dame des Landes.

Selon les premiers témoignages que nous avons pu recueillir, la personne tentait de fuir la charge: il semble peu crédible qu’elle ait pu ramasser la grenade dans l’intention de la projeter sur les gendarmes. Nous ne savons pas ce qui s’est passé, mais nous ne tolérerons pas que l’État, par le biais de la Procureure de St Nazaire, attribue la responsabilité de la mutilation au jeune homme blessé. Cette responsabilité appartient aux forces de gendarmerie présentes et, plus largement, a ceux qui autorisent l’usage d’armes potentiellement létales qui, comme nous pouvons en témoigner, mènent à des blessures que l’on retrouve en situation de guerre. Read More

Notre-Dame-des-Landes: les mensonges de la gendarmerie sur les circonstances du tir de grenade qui a mutilé M.

Communiqué du groupe presse de la zad (en PDF ici)

Alors que l’opération de gendarmerie en cours sur la zad venait de commettre une faute aussi dramatique que prévisible, le premier réflexe du parquet comme du ministère de l’intérieur a été de dégainer au plus vite dans les médias le récit adéquat dans le but de couvrir les faits, se justifier de la mutilation de M. et tenter de neutraliser les réactions. Read More

Notre-Dame-des-Landes : récit subjectif de ce qu’il s’est passé au Domaine re-re-re-re-libéré depuis le 18 mai

Comment et pourquoi la maison du domaine libérée a été ré-ouverte et réoccupée, et la portion de la route D81 qui se trouve devant transformée en nouvelle « route des chicanes »

Le vendredi 18 au matin entre 7h et 8h, 1 douzaine de fourgons de gendarmerie et un camion de surveillance OEIL sont arrivés devant la maison du domaine libérée, aux Domaines sur la D81. La centaine de GM a encerclé la parcelle, un gros groupe (40, 50?) attendant devant la porte que la manœuvre soit terminée pour me dire « Monsieur, vous habitez ici ? » / « Si on veut » je lui réponds / « On va entrer chez vous ».
Read More

Notre-Dame-des-Landes: deuxième vague d’expulsions en cours

Un suivi quotidien est en ligne sur Indymedia-Nantes, celui d’aujourd’hui 17 mai 2018 se trouve ici, et sur zad.nadir.org, par là.

Communiqué sur la seconde phase d’expulsion en cours sur la zad

La seconde vague d’expulsion amorcée depuis ce matin est une nouvelle tentative d’éradiquer une partie de la zad. Elle va faire remonter dramatiquement la tension dans le bocage et laisser plus de personnes encore privées de leur logement et de leurs espaces quotidiens d’activités. Les routes et chemins sont une nouvelle fois envahis par un dispositif militaire inédit en terme d’ampleur et de durée dans l’histoire du maintien de l’ordre en France. Cette démonstration de force est sans doute à la hauteur de l’affront qu’a représenté des années durant cet espace de résistance et d’expérimentation. Read More

Poitiers: sabotage en soutien à la ZAD

Action de soutien à la ZAD : un engin de chantier, stationné dans le cadre du réaménagment du centre-ville de Poitiers, a été incendié dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 mai. Avec une inscription en forme d’appel : « Brûle la machine impériale ! Vive la ZAD ! »

Dans la foulée, six personnes ont été interpellées sur une place à proximité (Place de la Liberté). Elles sont sorties avec des convocations pour refus de prélèvement d’empreintes et ADN. Read More

Notre-Dame-des-Landes: ramène ta poire !


Read More

Notre-Dame-des-Landes: parution de deux brochures à propos de la situation sur la ZAD

Deux brochures sont parues récemment sur infokiosques.net à propos de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. La première, Le mouvement est mort, vive… la réforme !, est constituée d’un long texte écrit durant l’automne 2017.

«Ce texte s‘adresse à qui veut questionner la « victoire », et aller fouiller un peu en profondeur dans ce qui se joue ici. D’une part parce que la fin de la lutte contre l’aéroport laisse le « mouvement » orphelin, voire mort, et donc face à une situation nouvelle. Or même si elle est nouvelle, elle restera la suite de ces longues années de mélanges et de conflits entre différentes tendances politiques, avec leurs différents objectifs et moyens dans la lutte. D’autre part parce que les derniers mois qui ont précédé cette « victoire historique » ont beaucoup à raconter pour contribuer à une culture de lutte en général. Et parce qu’on peut déjà imaginer le rayonnement glorieux et éternel que beaucoup vont donner à cette victoire.» Read More

Bellecombe-en-Bauges (73): lueurs d’incendie, attaque incendiaire d’une carrière Vicat

La ville progresse, la forêt s’amenuise. Et nous au millieu on s’y sent souvent bien vulnérables, incapables d’enrayer quoi que ce soit. Le béton qui suinte par tous les pores de cette société nous prive de vie, de ressentis, de substances. Les forêts gérées éco-durablement ressemblent à des charniers. La boule au ventre, les poings qui se serrent, un voile de dureté qui recouvre les yeux. Et la difficulté d’en parler car les mots ne peuvent qu’effleurer la profondeur de la tristesse et de la colère qu’on ressent. Read More

Notre-Dame-des-Landes: l’appel de la pioche du 13-12

 Le 14 mai 2018 est la date prévue pour la 2e vague de DESTRUCTION de la ZAD, des lieux et des personnes qui y vivent.
Les voix de l’est vont se faire entendre pendant le week end de reconstruction ; Par leurs musiques et des prises de parole ;
Au chantier collectif de Lama fâché, la Grée, le champ du premier mai (en face des Planchettes). L’EST sont les décroissants de la ZAD qui supportent toutes les destructions actuelles contre l’aéroport et surtout contre son monde. Pas d’aéroport, pas de route, reconnaissance d’un statut de décroissant. Toute aide volontaire et matérielle est la bienvenue.
APPEL A VENIR A PARTIR DU 11 MAI ET A TOUT JAMAIS :
  • Réoccuper le terrain ;
  • Actions pour faire face à l’occupation militaire, aux prises de pouvoir, à l’autoritarisme dans nos luttes ;
  • Pour que la ZAD reste un lieu d’accueil hors normes, d’expérimentation, d’organisation horizontale et de résistance à l’oppression.
  • Ramène ta pelle, ta pioche et des matériaux.

Berlin (Allemagne): incendies en solidarité avec les occupant.e.s de la ZAD

[En solidarité avec les personnes qui résistent sur la ZAD de Notre-Dame des Landes: Revendication de l’incendie de deux constructeurs de prisons notoires, dans la nuit du 23 au 24 avril à Berlin: un véhicule de SPIE et un autre de Vinci.]

Contrairement aux projets d’isolement et de compétition comme fondement des modèles de sociétés occidentales, en France des ami.e.s et camarades se sont approprié une zone à Notre-Dame-des-Landes, sur laquelle ils et elles pratiquent la solidarité qui est au centre de l’organisation de leur vie commune. Read More

Notre-Dame-des-Landes: bilan de l’équipe médic de la semaine du 23 avril au 29 avril 2018, le maintien de l’ordre fait mal !

Cette semaine, pendant cette période de trêve et de simple «déblaiement des habitats détruits et maintien de l’ordre», nous, équipe médic de la zad & collectif de soignant.e.s mobilisé.e.s sur la zad, déplorons 33 blessé.e.s : Read More

Notre-Dame-des-Landes: l’art de la barricade

photo : cortegedetete

photo : Rouen dans la rue

photo : Suaan Read More

Notre-Dame-des-Landes: passe à l’Est!

Le dimanche 29 avril 2018 à 05h, à La Grée sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes:

Passe_a__l_est-medium
Read More

Fay-de-Bretagne (44): expulsion de l’Ancre noire

33e lieu expulsé sur Notre-Dame-des-Landes depuis le 9 avril 2018. Communiqué de l’Ancre noire.

L’Ancre Noire a été expulsée – rien n’est fini, tout commence #NDDL

L’Ancre Noire a été expulsée dans la foulée pendant la “trêve” que la délégation de l’assemblée des usages (organe du pouvoir bureaucrate sur la zad) a mendié à la Préfecture la semaine dernière, en échange de quelques formulaires légalistes – les mêmes que les sbires de l’État tendaient à la main des arrêté.e.s de la semaine dernière, en guise de blague de mauvais goût qui devient de plus en plus une réalité – « ce papier est le prix qu’on donne à ta liberté ». Read More