Iquitos (Pérou): Affrontements lors d’une opération d’expulsions de terrains par la police anti-émeute

Le 16 avril 2014, à Iquitos, de 8h du matin jusqu’à 13h30, la police péruvienne a expulsé plus de 800 familles qui squattaient depuis deux mois neuf hectares de terrains appartenant à l’INIA (Instituto Nacional de Investigación Agraria). Des terrains inutilisés depuis plus de quarante ans !

La résistance qu’a opposée une partie des squatteurs/euses aux 500 flics venus effectuer leur sale boulot est admirable: armé-e-s de bâtons et de machettes, lançant divers projectiles (dont une trentaine de cocktails Molotov, selon Pro & Contra) et érigeant quelques barricades, les squatteurs/euses ont attaqué des rangées de flics anti-émeute qui ont riposté à la lacrymo et à la matraque. Read More

Ventanilla (Pérou): Une violente expulsion de terres occupées par 2 000 personnes dégénère, les flics tuent un squatter

Le 19 juillet dernier au Pérou, à Ventanilla, dans la région de Callao, des affrontements violents ont opposé plusieurs centaines de personnes aux forces de l’ordre.

La police est venue expulser ces centaines de squatters qui, au fil des années, se sont construits leurs propres logements avec les moyens du bord. Au Pérou comme partout ailleurs, la propriété privée prime sur tout le reste. Plus de 2 000 personnes occupaient ces terres (et continuent de les occuper, pour une partie d’entre eux), abandonnées depuis une quarantaine d’années. Read More

Trujillo (Pérou): Une expulsion repoussée suite à des affrontements avec la police

Selon une brève parue sur le site d’América TV, une expulsion a été empêchée le 21 juin 2012 à Trujillo, au Pérou.

Une famille s’était retranchée dans son propre logement, pour résister à son expulsion, qui devait avoir lieu ce jeudi 21 juin. Lorsque la police est arrivée, des bouteilles, des pierres et quelques cocktails Molotov ont été lancés depuis le toit du bâtiment. Suite à cette riposte pour le moins active, la procédure d’expulsion a été suspendue par le juge qui s’occupe de cette affaire. Les flics se sont contenté de dévier la circulation et de prévenir les piétons du « danger » de la situation… Read More

Allemagne: Nombreuses manifestations et actions de solidarité pendant et après l’expulsion de Liebig14

Le 7 février 2011.

Des émeutes et manifestations de solidarité ont éclaté dans de nombreuses villes d’Allemagne pendant et juste après l’expulsion de Liebig14, à Berlin.
Liebig14 était un des plus vieux squats encore existants sur Berlin.

Le 2 février, plus de 2500 flics ont violemment expulsé l’immeuble squatté. Cela leur a pris 8 heures pour en finir avec le squat, qui était barricadé…

Le 29 janvier, à Berlin, une manif contre la gentrification et contre l’expulsion de Liebig14 avait réuni entre 3000 et 7000 personnes, virant à l’émeute à la fin.

Le jour et la nuit suivant l’expulsion, plusieurs manifs (jusqu’à 3000 personnes) et actions ont eu lieu à Berlin, les émeutes causant plus d’un million d’euros de dégât. Les nuits suivantes, les émeutes ont continué, baissant d’intensité au fur et à mesure.
Read More