Renens (Lausanne): les maisons de la rue de l’Avenir expulsées

Qu’il se dise d’extrême gauche ou d’extrême droite, le pouvoir reste le pouvoir. La « ville rouge » jette des dizaines de personnes à la rue pour planter un champ de tournesols.

Mercredi 30 mars à cinq heures du matin, nous avons été expulsé-e-s. Dans le silence de la nuit, quand personne ne peut voir, à l’abri des regards, lorsque tout est permis. Nous le savions depuis quelques jours, l’expulsion était imminente. Pourtant, on n’arrive toujours pas à le croire. On n’arrive pas à croire que la rue était bouclée, remplie de fourgons, et que c’est le DARD, boucliers, armés, qui est venu nous réveiller. Read More

Renens (Lausanne): Occupation au centre de Renens

Lausanne_Occupation_rue_de_l_Avenir_5_et_7_RenensDepuis une semaine, nous resistons à la destruction de nos deux maisons

On vous écrit du 3ème étage. Sous la fenêtre, là en-bas dans la rue, les gens s’arrêtent, lèvent la tête vers les banderoles et lisent les mots collés sur le panneau d’affichage. Ils remarquent ces deux maisons historiques du centre-ville de Renens qui auraient dû commencer à disparaître il y a quelques jours si on n’y était pas resté. On habite là depuis des mois. Aujourd’hui on attend de savoir si la commune, propriétaire des lieux, va s’acharner à vouloir démolir ces maisons et les remplacer par les gravats d’un terrain vague. … par un champ de tournesols, pardon, c’est vrai qu’elle a prévu un « aménagement paysager » sur la parcelle, pour cacher le vide. Pourquoi cette démolition ? Pour rien. Pas l’ombre d’un projet, pas de concours d’architecture, rien. Quelle que soit l’idée qui sortira du chapeau des urbanistes et des architectes qui bétonnent et reconstruisent la ville à neuf, la première brique ne sera pas posée avant cinq ou dix ans. En attendant, magie du capitalisme, le terrain laissé en friche gagnera de la valeur, avant qu’il soit cédé à des privés. Read More

Renens (Lausanne): Contre la démolition des maisons de l’Avenir 5 et 7 et l’expulsion de ses habitant.e.s

Lausanne_Occupation_rue_de_l_Avenir_5_et_7_Renens_Les deux immeubles de la rue de l’Avenir 5 et 7 sont sur le point d’être démolis. La commune, propriétaire, sait que ces terrains situés au centre ville pourraient rapporter beaucoup d’argent. Elle mandate donc des expert.e.s qui « vont dans son sens’’, comme on a pu l’entendre au conseil communal, qui décrètent que ces bâtiments historiques sont insalubres, et que la démolition est nécessaire.

La Ville veut louer le terrain à des promoteurs qui y construiront des immeubles avec des loyers, on peut le supposer, bien plus chers que ceux pratiqués jusqu’ici. En attendant qu’un projet émerge du concours d’architectes dans quelques années, et que le terrain ait pris de la valeur (spéculation…), elle prévoit de planter un champ de tournesols pour cacher le terrain vague laissé par la démolition. Read More