Toulouse: Nothing To Lose 2013

« Rien à perdre ! » / Texte d’appel à se rejoindre sur Toulouse le premier week-end de novembre autour des luttes du logement mais pas que…

Nothing to lose !

À l’entrée de l’hiver, à Toulouse comme ailleurs, c’est l’heure de la trêve hivernale, toujours la même mascarade, toujours la même limonade.
Des tas de gens encore obligées de dormir dehors, ou de payer avec les 3/4 de leur salaire une pov’ pièce vétuste. Les préfectures de toutes les villes qui continuent d’expulser squats et logements locatifs. Le constat est amer et glauque. Alors on fait quoi ?
À Toulouse, la ville de la lose, on en a marre de rester les bras croisés. On sait qu’à plein on a plein de forces et de motivations… Read More

Toulouse: Un été à la CREA

Bilan d’un été 2013 où comme toute l’année, la CREA subit une répression sans pitié et continue de se battre sans répit ! Read More

Tags: ,

Toulouse: Re-réquisition du 70 allée des Demoiselles

Communiqué de presse de la CREA du 9 août 2013

RE-REQUISITION DU 70 ALLEE DES DEMOISELLES : ON RENTRE CHEZ NOUS

Après plus de deux ans d’existence du mouvement et autant de répression, et suite aux expulsions du Centre Social Autogéré et de la Caillasserie à Bonnefoy, nous nous sommes retrouvé.e.s une fois de plus sans logement ni lieux d’activités. Du coup, nous (mal logé.e.s, familles à la rue, étudiant.e.s, galériennes, chômeurs, gens solidaires, etc.) avons décidé de réinvestir notre première maison, le 70 allée des Demoiselles. Nous retrouvons ici la dynamique et la cohésion nous permettant de mettre en place des activités émancipatrices et de vivre ensemble. Read More

Toulouse: Expulsion du CSA Faubourg Bonnefoy puis de la Caillasserie

Deux expulsions pour l’été en mode rafle
Le CSA expulsé ce vendredi matin [26 juillet] et la Caillasserie ce mardi matin [30 juillet].

La Mairie nous avait promis que les enfants pourraient terminer leur année scolaire, elle a tenu ses promesses !
C’est après 7 mois d’occupation que le Centre Social Autogéré du 2 Faubourg Bonnefoy a été expulsé ce vendredi matin à 6h30. Une centaine de flics, la Police Aux Frontières (PAF), Dominique Bacle de la Direction départementale de la cohésion sociale et une dizaine de camions de déménagement étaient présents pour nous sortir nous et nos affaires, et rafler les personnes sans papiers à la fraîcheur du petit matin (« c’est mieux pour travailler, il fait moins chaud » dixit un flic à moustache). Read More

Toulouse: Le Centre Social Autogéré expulsable sans délais

On est chez nous !

Le 18 janvier, un Centre Social Autogéré ouvrait ses portes au 2, rue du Faubourg Bonnefoy à Toulouse. La Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion a investi avec rage, nécessité et bonne humeur ce bâtiment suite à des expulsions en chaîne par la Préfecture cet hiver.

Ce bâtiment avait été squatté précédemment, puis expulsé durant l’été 2012. Nous l’avons réoccupé alors qu’il était à nouveau vide depuis 6 mois. Aujourd’hui, ce sont 45 personnes qui vivent dans les lieux, ainsi qu’un espace où les gens peuvent se rencontrer, échanger et proposer toutes sortes d’activités libres et gratuites à destination de tou.te.s. Read More

Tags: ,

Toulouse: Communiqué du 2 juin 2013 de la Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion

Dernières nouvelles du Centre Social Autogéré.

Le 18 janvier un Centre Social Autogéré ouvrait ses portes au 2, rue du Faubourg Bonnefoy à Toulouse. La Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion a investi dans la joie et la bonne humeur ce bâtiment suite à des expulsions en chaîne par la préfecture cet hiver.

Ce bâtiment avait été squatté précédemment, puis expulsé durant l’été 2012. Nous l’avons réoccupé alors qu’il était à nouveau vide depuis 6 mois. Aujourd’hui, ce sont 45 personnes qui vivent dans les lieux, ainsi qu’un espace où les gens peuvent se rencontrer et proposer toutes sortes d’activités libres et gratuites à destination de tou.te.s. Pour plus de détails sur la vie dans le CSA : creatoulouse.squat.net. Read More

Toulouse : Face aux expulsions, nous continuerons les requisitions

Toulouse, le 2 mai 2013

Une maison réquisitionnée en novembre dernier a été expulsée ce matin par la Préfecture de Haute-Garonne. Dans cette maison vivaient des personnes précarisées qui ont pu trouver un endroit où se poser, vivre, s’entraider et s’émanciper collectivement. Ce matin à 9h30, trois camions de police ont bloqué le quartier pour les remettre à la rue en les laissant sur le trottoir avec leurs affaires. Bien entendu elles n’ont reçu aucune solution de repli de la part de l’Etat. Read More

Toulouse: Du 26 au 28 avril, c’est le 2e anniversaire du CREA

http://creatoulouse.squat.net/programme-affiche-et-flyer-des-2-ans-de-goudouloi-et-crea/

Toulouse: Une semaine de grosse répression contre la CREA

Communiqué de presse de la campagne de réquisition – 20 avril 2013

Cette semaine, la Préfecture de Haute-Garonne, la Mairie, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) ont lancé une offensive jamais vue contre la Campagne de Réquisition, d’Entraide et d’Autogestion (CREA).

Lundi matin [15 avril], plus de 150 flics en compagnie de la Sous-Direction de l’Information Générale (SDIG) sont venus expulser deux personnes d’un bâtiment de la CREA. Read More

Toulouse: Communiqué de presse de la CREA sur l’ouverture et l’expulsion express du 10 rue Blanchard

Communiqué du 23 mars 2013:

Les récents rendus de justice déclarant quatre de nos maisons expulsables et les personnes continuant à venir nous rencontrer pour s’organiser avec nous face à leurs problèmes de logement nous ont amenés à ouvrir un nouveau bâtiment.

Le 10 rue Blanchard était vide depuis au moins deux ans et appartient au Conseil Général de la Haute-Garonne. Nous avons investi ce lieu le vendredi 15 mars au soir et en avons officialisé l’ouverture tous ensemble le lundi suivant. Read More

Toulouse: communiqué des habitant⋅e⋅s du nouveau centre social autogéré

Depuis maintenant deux ans, la Campagne de Réquisition, Entraide et Autogestion réquisitionne des bâtiments vides, à l’abandon ou soumis à la spéculation immobilière. Nous sommes un collectif avec toutes celles et ceux qui veulent y participer : des mal-logé.e.s, des familles laissées à la rue par l’Etat et le capitalisme, des gens qui ne peuvent plus payer leurs loyers, des gens qui en ont marre de ce système, des gens solidaires…

Nous pensons que l’État n’est pas la solution, qu’il fait partie du problème et que personne ne peut s’occuper de nous mieux que nous-mêmes. Nous sommes nombreus.e.s à la CREA à tenter de dépasser cette société pyramidale fondée sur l’argent, le pouvoir, le racisme et le sexisme… Nous cherchons ensemble des moyens de détruire ces oppressions qui nous traversent. Alors nous cherchons à remplacer tout ça, ici et maintenant, par la solidarité, l’égalité et l’autonomie, réelles et concrètes et cette forme de logement, nous permet de nous émanciper, et de nous organiser. Read More

Tags: ,

Toulouse: Les expulsions ne nous arrêtent pas!!!

En plein hiver, des bâtiments vides réquisitionnés par des familles, des femmes seules, des travailleurs pauvres, des chômeuses et des étudiantes précarisées sont expulsés par la Préfecture de Haute-Garonne.

Pour prévenir l’expulsion de l’immeuble du 35 rue du Professeur James (immeuble effectivement expulsé le 3 janvier), le 28 décembre, ses habitants, à travers la campagne de la réquisition, ont occupé un bâtiment appartenant à Habitat Toulouse (dirigé par la Mairie) pour s’y loger et créer des espaces d’activités pour les adultes et les enfants (cantine populaire, salle de jeux, cours de français..). Or, cet immeuble a été loué à l’Association Espoir qui assure une mission d’hébergement pour des familles. Loin de s’opposer à ce projet, les habitantes ont rencontré cette association pour trouver ensemble une solution digne pour eux-mêmes et pour les familles qui attendent un hébergement en centre ville. Read More

Toulouse:  Le PS poursuit avec ardeur (et délectation ?) le travail de ses prédécesseurs

Communiqué de presse de la CREA du dimanche 23 décembre 2012:

Contactée par nos soins plusieurs fois pour entamer un dialogue sur la trêve hivernale, la Préfecture de Haute-Garonne à donné sa réponse jeudi 20 décembre.

En plein hiver, sous la pluie et à quelques jours de Noël, elle n’a pas hésité à ordonner l’expulsion du 40 rue Béteille où vivaient 6 personnes en grande précarité. Read More

Toulouse: Rassemblement de soutien pour le procès en appel d’un membre de la CREA

Procès en appel d’un membre du CREA pour outrage

Il y a un an, c’était le début du mouvement de réquisition initié par le CREA. Le 12 octobre 2011, la Préfecture expulse (en ne respectant pas ses propres lois) deux maisons que nous occupions pour y vivre et développer des projets tels qu’une cantine populaire. Un membre du CREA est arrêté et passe en comparution immédiate pour « outrage aux forces de l’ordre » ! Au vu des contradictions des témoignages, le tribunal relaxe notre camarade au bénéfice du doute…

Le 21 novembre 2012, il repasse devant la Cour d’appel de Toulouse suite à l’acharnement du parquet qui cherche à tout prix à nous poursuivre afin de ralentir ce mouvement populaire qui a permis, avec les premières personnes concernées, de libérer en un an et demi plus de 15 bâtiments pour se loger, affronter ensemble nos problèmes du quotidien et développer des activités libres et gratuites pour toutes et tous. Read More

Toulouse: Manif contre toutes les expulsions – Samedi 17 novembre à 14h – Place Saint-Cyprien

Contre toutes les expulsions
Manifestation samedi 17 novembre 2012 à Toulouse
Autodéfense sociale, offensive populaire.

Depuis un an et demi, la campagne pour la réquisition, l’entraide et l’autogestion ouvre, avec les premières et premiers concerné.e.s (familles avec enfants, femmes et hommes en galère, étudiant.e.s précarisé.e.s, travailleur.euse.s pauvres…) des bâtiments laissés vides par la spéculation immobilière et les organisateurs de la misère sociale. Malgré pas moins de 15 expulsions, ce sont aujourd’hui près de 200 personnes qui ont trouvé une solution par l’intermédiaire de réquisitions populaires. Plutôt que d’ergoter sur la réquisition, les pouvoirs publics pourraient déjà cesser les expulsions! Read More