Athènes: Communiqué du squat K-Vox suite à l’attaque par balles du 3 juin

Mardi [3 juin 2014], à environ 2 heures et demi du matin, des inconnus ont tiré au moins cinq coups de feu sur l’entrée principale du centre social squatté K*Vox. Deux des balles ont pénétré le volet roulant métallique extérieur et ont brisé la vitre de l’entrée principale. Heureusement, à ce moment-là, il n’y avait pas de camarade à l’intérieur du squat.

Ces derniers temps, le K*Vox, conjointement avec les habitants, les collectifs et les militants du quartier, a pris une série d’initiatives pour des actions contre les mafias et le trafic de drogue dans Exarchia qui se déroule sous l’œil tolérant et complice de la police. Read More

Athènes: Discussion sur 30 ans de squats…

Jeudi 7 février 2013, une discussion publique impliquant de nombreuses personnes a eu lieu au centre social occupé VOX, à Exarchia (quartier du centre-ville d’Athènes). Le thème était « Trente ans de squats à Athènes: La projectualité social et politique du squat, hier, aujourd’hui et demain ».

Parmi les participant-e-s à la discussion, il y avait des personnes vivant ou ayant vécu dans les squats athéniens de Valtetsiou (1981), Charilaou Trikoupi (1985), Lelas Karagianni 37 (1988, toujours ouvert), Villa Amalias (1990), Fylis et Ferron (1991), Alkamenous (1993), Ano-Kato Patission (1996, toujours ouvert), Patission 61 et Skaramaga (2009) et Epavli Kouvelou (2010, toujours ouvert). Read More

Athènes: Descente de police sur le centre social occupé VOX à Exarchia

Dès les premiers jours de 2012, des personnes engagées dans le milieu anarchiste/anti-autoritaire ont occupé le bâtiment VOX (propriété de l’Institut d’Assurance Sociale, appartenant à l’Etat-IKA) sur la place Exarchia, s’efforçant d’en faire un centre social. ‘ΒΟΞ’ était le nom de l’ancien cinéma en plein air situé dans ce même bâtiment, à l’angle des rues Arachovis et Themistocleous. Le bâtiment en lui-même permet l’hébergement d’initiatives diverses. L’objectif du groupe est d’élargir les luttes sociopolitiques à travers les revendications collectives, dans cette époque où la crise économique et systémique menace et attaque la majorité de la société, mais aussi de construire des relations de solidarité et de communication avec les gens et les autres initiatives du quartier. Read More