Chili: Lettre de Rodolfo el Garza Retamales depuis la prison de haute securité

Publiée le jeudi 26 août 2010 sur http://non-fides.fr/?Lettre-de-Rodolfo-el-Garza
Lettre traduite par Non-Fides.

Voici une lettre de Rodolfo Retamales, détenu en prison de haute sécurité (Carcel de Alta Seguridad) et incarcéré préventivement pour 180 jours, accusé d’association illégale et terroriste et arrêté, ainsi que 13 autres compagnons du Chili le 14 août par les diverses polices anti-terroristes (GOPE, LABOCAR, Inteligencia de Carabineros) dans le cadre de l’affaire dite des « caso bombas » menée par le procureur Alejandro Peña, qui centralise les enquêtes sur les attaques anarchistes. « Caso bombas » (littéralement « l’affaire des bombes ») est l’appellation médiatico-policière pour une série d’attaques à la bombe contre des banques, les bureaux de compagnies internationales, des ambassades, des églises et des commissariats, la plupart situés à Santiago. Le seul accident mortel fut la mort d’un anarchiste, Mauricio Morales, tué par sa bombe qu’il transportait à vélo.
Retamales a été présenté dans les médias chiliens comme le « leader » de l’« organisation ».

Pour rappel:
http://squat.net/fr/news/chili200810.html
http://squat.net/fr/news/chili240810.html

Le 14 août, à 6h40, ma maison a été perquisitionnée par les flics du Dipolcar et du Gope, à la recherche de preuves et m’accusant d’être le leader d’une association terroriste illicite, le mandat fut signé par le procureur dans le cadre de l’enquête dite « caso bombas » . Read More

Chili: Situation des anarchistes arrêté-e-s récemment, et actions de solidarité en Argentine

Neuf compagnons toujours détenus, six autres sous contrôle judiciaire, des bombes retrouvées selon les flics…
20 août 2010 – Act For Freedom Now
http://pagheretetutto.blogspot.com/2010/08/chili-neufs-compagnons-toujours-detenus.html

Santiago de Chile – Aucun blessé jeudi lorsqu’une bombe artisanale a été enlevée d’un garage souterrain situé sous un supermarché de la capitale chilienne, selon la police. Trois autres bombes ont été trouvées et désamorcées, selon un rapport établi par les Carabineros, la police nationale militarisée du Chili.
Sur place, des tracts ont été laissés, faisant référence aux accusations du procureur spécial Alejandro Peña contre 15 anarchistes accusés d’avoir réalisé un nombre élevé d’explosions durant les dernières années.
Un tribunal de Santiago a ordonné mardi dernier que huit des quinze suspects restent détenus en attente d’un procès.
Six autres accusés sont remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire, de se rencontrer mutuellement, de visiter les détenus, obligation de signer une fois par semaine, et interdiction de se rendre dans les centres sociaux occupés perquisitionnés durant les arrestations.
Le 15e suspect, Gustavo Fuentes Aliaga, est déjà en prison, également soupçonné d’autres délits.
Le tribunal a donné 180 jours (six mois) au procureur pour compléter l’enquête portant sur les 23 attaques explosives contenues dans l’acte d’accusation.
Les attaques visaient des banques, les bureaux de compagnies internationales, des ambassades, des églises et des commissariats, la plupart situés à Santiago. Le seul accident mortel fut la mort d’un anarchiste, Mauricio Morales, tué par sa bombe qu’il transportait à vélo. Read More

Chili : grosse opération anti-terroriste contre le mouvement anarchiste

Samedi matin 14 août 2010, s’est déchaînée une grosse opération des services anti-« terroristes » (GOPE, LABOCAR, Inteligencia de Carabineros) contre le mouvement anarchiste et anti-autoritaire. Cela faisait des mois que les médias et les politiciens de droite comme de gauche battaient le rappel contre le mouvement. Read More

Santiago du Chili et Valparaiso: Perquisition de plusieurs squats et logements privés, arrestation d’une quinzaine de personnes

Info publiée le 16 août 2010 sur Cemab.be. Photos et vidéos sur le Jura libertaire.

La police chilienne a commis une brutale intervention dans le plus pur style «pinochetiste»: coups de pied dans les portes, tirs d’intimidation, et un important contingent déployé pour arrêter des personnes qui n’opposaient aucune résistance. Tout cela soutenu par les juges chiliens, qui agissent comme une véritable Gestapo au service du ministère public. Read More

Chili: « Peste noire », autour de la mort d’’un compagnon, mais pas seulement

Le 22 mai 2009, à côté de l’’Ecole de Gendarmerie de Santiago du Chili, un anarchiste est mort dans l’’explosion de l’’engin qu’’il transportait sur son vélo. Il s’’appelait Mauricio Morales.

« Peste noire » réunit plusieurs textes relatifs au décès de Mauricio, mais aussi et surtout, aux luttes auxquelles il participait.

Sommaire :
– Un compagnon est mort
– Perquisitions en série
– Le squat Sacco & Vanzetti résiste
– Enterrement de Mauricio
– Arrestation puis incarcération de Cristian
– De quelques faux-amis…
– Perquisition à Pudahuel, Diego dans la nature…
– Le défi consiste à briser la peur, le silence et la passivité
– Un large spectre de possibilités de solidarité
– Bref aperçu de la situation avant la mort de Mauri
– Chronologie partielle de la solidarité Read More

Santiago du Chili: Un squat perquisitionné et 6 squatteureuses en préventive

Le 26 septembre 2006, la police spéciale chilienne a fait une descente dans un squat chilien d’activité où vivaient 6 personnes. Cette descente intervient juste avant une grande manifestation contre le chômage le même jour. Et peu après les grandes manifestations du 10 et 11 septembre en souvenir de la chute du gouvernement d’Allende en 1973. Or ces manifestations se sont montrés particulierement agitées cette année avec un total de 500 détenuEs sur tout le pays et de nombreuses confrontations avec la police. Parmi les détenuEs se trouve un barcelonais de la Radio libre Linea 4.

Lors de la perquisition, la police a trouvé quatre cocktails Molotov préparés, des bouteilles vides et de l’essence, de quoi accuser les détenuEs de possession illicte d’armes.

Les chefs d’accusation sont :

– association illicite
– possesion d’armes
– vol

Plus d’infos sur les déclarations :
http://barcelona.indymedia.org/newswire/display/275500/index.php
http://santiago.indymedia.org/news/2006/09/58093.php

Sur les détentions :
http://www.hommodolars.cl/e107/news.php?extend.1146
http://santiago.indymedia.org/
http://graficarebelde.blogspot.com/

fist

Chili: Solidarité avec les habitants de Penalolén

Salut,
je vous fait parvenir un texte en français qui a été écrit par les propres habitants de Penalolén, ceux qui la semaine dernière se sont réunis à plus de 500 pour occuper un terrain et y construire leur maison.
Ils ont été violement délogés, mais comptent poursuivre leur action.
J’ajoute en plus de nombreux articles et déclaration publiés principalement sur le site http://www.hommodolars.cl/ (obviamente en castellano), ainsi qu’un texte en français écrit par l’OSL qui explique ce qu’est Lucha y Vivienda.
J’espère que vous partiperez à diffuser la demande de soutien que nous adressent les familles de Penalolén en particulier auprès de toute organisation sociale et politique (pas n’importe quoi hein!) afin qu’elles puissent exprimer leur soutien à Lucha y Vivienda. L’adresse électronique est dans le texte qui suit.
Merci.
Julia

Read More