Saint-Martin-d’Hères (38): suite à la « manif de voisins » pour expulser des Roms

Patate chaude !

Vers la mi-septembre, deux articles publiés dans le Dauphiné Libéré ont attribué (à tort, d’ailleurs) des occupations de maisons à Saint Martin d’Hères à notre collectif. La 1ère maison, rue Romain Rolland, avait été squattée par une famille rom avec enfants à la rue, à laquelle nous avons apporté notre soutien, tout comme d’autres organisations et individus luttant pour le droit au logement. Cette occupation a donné lieu à une manifestation de voisins appelée par les propriétaires qui voulaient ainsi contourner les procédures habituelles d’expulsion pour récupérer au plus vite leur bien. Certains/certaines d’entre nous ayant assisté à cette manifestation, nous n’avons pas hésité à la qualifier de raciste, car les participants criaient de nombreux propos racistes et montraient une rage particulière du fait qu’il s’agissait d’une famille rom. Read More

Grenoble: Roxy Cooper’s not dead !

Après une belle dizaine de jours à se faire tout petit et discret à l’intérieur, on officialise la nouvelle : le ROXY COOPER est de retour* !

On nous fera pas le coup de l’urgence du projet immobilier,
on nous fera pas le coup de l’incendie mystérieux,
on nous fera pas partir : c’est chez nous ! Read More

Grenoble/Saint-Martin-d’Hères: chronique des gens de l’intérieur et de l’extérieur (désormais tous à l’intérieur)

Nous voilà touTEs à l’intérieur. Après 11 jours de fortes pressions, de coups bas et de petits actes de guéguerre de la part des institutions… Le siège s’achève petit à petit. La mairie diminue sa pression en se résignant à rentrer dans les procédures légales qu’elle a jusqu’alors essayé d’ignorer ; lundi matin un huissier est passé constater notre présence à l’intérieur et les vigiles, bien que toujours présents, agissent avec de moins en moins de conviction. Petit à petit nous nous approprions le lieu, et la relation avec les habitant-e-s du quartier semble démarrer sur des bonnes bases. Read More

Saint-Martin-d’Hères (38): manifestation raciste contre l’occupation d’une maison rue Romain Rolland

Vendredi 11 septembre à Saint Martin d’Hères (Isère), une famille qui occupait une maison rue Romain Rolland a dû partir de son domicile en catastrophe, sous la menace de plus de 80 voisins hostiles à leur installation dans le quartier. Cette famille a subi des insultes, des menaces de mort, une haine raciale sans complexe (ils sont Roms) et le mépris honteux des institutions qui leur dénient le droit à un logement digne.

Après s’être fait expulser du bidonville d’Esmonin par la mairie de Grenoble en juillet, comme bon nombre d’autres familles sans solution de relogement, et avec la rentrée des enfants approchant, cette famille n’a pas eu d’autre choix que d’occuper une maison vide. Read More

Grenoble/Saint-Martin-d’Hères: chronique des gens de l’extérieur, 7e jour de siège

parpaing_traditionnel

Jeudi 17 septembre

Quelques nouvelles des dernières péripéties du squat s’étant établi depuis une semaine au 104 Avenue Ambroise Croizat à Saint Martin d’Hères

14h : Suite à la parution d’un article dans le Daubé sur l’occupation de la maison quasi-uniquement composé d’affirmations fausses ou tendancieuses, quelques personnes se sont rendues dans leurs locaux pour demander un droit de réponse. Il leur a été répondu que l’auteur de cet article n’était pas là et serait disponible samedi. Un texte retranscrivant cet article et le commentant sera publié bientôt. Affaire à suivre donc… Read More

Grenoble/Saint-Martin-d’Hères: chronique des gens de l’intérieur, 6e jour de siège

bellemain

Mercredi 16 septembre 2015

Les Murs sont plus poreux que ce que l’on pense. Les gens de l’intérieur s’intervertissent et changent leurs identités. La journée à été calme, la mairie a décidé d’enlever un des portraits des Résistants affichés sur le Mur, Georges Bellemain (peut-être qu’il était pro-squat ce Bellemain !).

Retour à la Mairie pour les Gens de l’Extérieur, mais impossible d’y rentrer, des cordons de keufs bloquent l’entrée… quelques petites échauffourées et ça se disperse. Read More

Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 5e jour de siège

Mardi 15 septembre 2015

Des machines de chantier nous réveillent sur le coup de 8h.
Sans prévenir les habitants de la maison, des ouvriers d’une boîte privée employés par la mairie commencent à vouloir détruire le balconnet du premier étage. Des camarades arrivent en soutien ; quelques échauffourées, une prise débranchée, la nacelle occupée.
Ça ralentit pas mal leur boulot, et ça les empêche de sitexer les deux petites fenêtres du grenier par lesquelles on se fait ravitailler.
Mais ils arrivent quand-même à détruire le balcon du deuxième étage et à enlever notre banderole. Il leur aura fallu mobiliser, pour ça, une quinzaine de flics, plusieurs agents municipaux et quelques élus pendant une matinée entière. Les signes ne trompent pas ; c’est bien un combat politique celui qui se joue avec la mairie de SMH. Read More

Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 4e jour de siège

megaphone-girl

Lundi 14 septembre 2015

On a bien essayé de discuter avec les vigiles et la mairie. Mais tous jouent la montre et titillent notre fatigue. Ces scélérats nous laissent moisir comme des rats en cage prétendant des emplois du temps chargés ou des réunions… Bref, ces lâches se foutent bien de notre gueule. Autre blague : le vigile serait là pour notre sécurité. Ça me rappelle le discours quand on parle de la police. Une énorme banderole orne maintenant la façade « Espace de vie et d’activité libéré. Non à la spéculation dans nos quartiers ». Le mégaphone scande des textes à pleins poumons pendant que des personne tractent dans le quartier. Read More

Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 3e jour de siège

feeltheforce

13 septembre 2015

On se croirait dans un film de Kusturica, le bruit de notre machine à écrire, «Bumara» joué sur le toit à l’accordéon, un mégaphone accroché au toit et les copains copines qui jonglent, qui jouent aux cartes en bas, pendant que nous sommes posés sur le toit.

On se demande bien à quelle sauce la mairie va nous manger demain.

Peut-être qu’un campement se prépare dans le parc Casanova. Read More

Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 2e jour de siège

Samedi 12 septembre 2015

Suite du 1er épisode, on est toujours là, dans un bâtiment muré, sans lumière, sans aération avec beaucoup de poussière, dans lequel la nuit et le jour se ressemblent. Les seules ouvertures épargnées par le murage sont deux minuscules vasistas sous les toits. On a donc commencé à aménager les mansardes comme lieu collectifs. Une affiche de la CGT trouvée sur place figurant une photo du Che « Un révolutionnaire ne démissionne jamais » orne la cuisine collective. Read More

Grenoble: ouverture d’un nouveau squat à St-Martin-d’Hères

Chroniques des gens de l’intérieur

Un groupe de squatteuses et squatteurs occupe un bâtiment de la ville de Saint-Martin-d’Hères près de Grenoble, au 104 avenue Ambroise Croizat, depuis lundi 7 septembre. Ce bâtiment entièrement muré, nous avons décidé de l’investir pour y vivre et y faire des activités politiques. Ce vendredi nous avons décidé de nous rendre visibles et d’acter le fait que ce bâtiment est notre domicile ainsi que notre habitat principale. La maire Front de Gauche (La blague !) ainsi que la police et la préfecture ne veulent rien entendre et c’est véritablement un siège qui commence pour nous, de l’intérieur. Read More

Grenoble: bref récit de la manif en soutien aux squats

Vendredi 4 septembre, plus d’une centaine de personnes se sont retrouvées à la gare pour manifester en soutien à tous les squats. Quelques banderoles, une cariole sono, et on part faire un tour dans le quartier St-Bruno afin de passer devant des anciens squats. Si au début il n’y a que deux motards de la Municipale, ils sont très rapidement rejoints par une première camionette de Nationaux alors qu’on arrive devant une maison occupée trois fois avant d’être cédée à un collectif d’artistes suite à la dernière expulsion. Une seconde camionette nous rejoint une rue plus loin mais les flics se contenteront d’encadrer la manif devant et derrière tout le long de la balade. Ça n’empêche pas quelques personnes de laisser des traces de leur passage sur les murs du quartier (« Squats partout », « Flics hors de nos vies/nos quartiers », etc.) ainsi que des pochoirs dédicaces devant chaque ancienne maison occupée que nous croisons sur notre chemin. Pendant plus d’une heure, nous déambulons alors devant les anciens Bale-Bale, Polotti, Pigeonnier et autres Greta (j’en oublie sûrement) avant de finir rue d’Alembert. La soirée s’est poursuivie par un concert. Read More

Grenoble: manif de soutien à tous les squats, vendredi 4 septembre

moon-bandits-squatting

Appel à une manifestation le vendredi 4 septembre 2015, RDV à la gare de Grenoble à 18h, en soutien aux squats !

Depuis quelques mois, l’État et ses défenseurs redoublent de virulence contre les pauvres et précaires. Comme toujours, en situation de crise économique et de violence sociale, les puissantEs de ce monde cherchent à diviser les plus vulnérables en alarmant la conscience publique et en montant en épingle des faits divers sortis de leur contexte et présentés par les médias à charge comme par exemple «l’affaire Maryvonne». De plus, l’État et les médias font largement le jeu du racisme anti-rrom en discriminant cette population et en renforçant leur paupérisation, ceci étant bien souvent facteur de leur ostracisation sociale. Read More

Fontaine (38): expulsion illégale du squat Garave = réoccupation !

garave

Le 8 août au matin, le squat Garave a été expulsé illégalement. Il a été repris le 11 août au matin.

Avant de revenir sur ces évènements, il nous semble bon de rappeler que le squat Garave (a.k.a La Fausse Commune) était un squat de vie et d’activité ouvert depuis la mi-mars 2014, au 21 bis rue Jean Pain à Fontaine, « banlieue rouge » de Grenoble, dans un bâtiment vide depuis de nombreuses années, en indivision et sans projet concret dessus. On y trouvait pêle-mêle des projections de films et documentaires, un atelier vélo avec une permanence régulière, des concerts, des spectacles, du théâtre, une zone de gratuité, un infokiosque, un atelier électronique, des ateliers terre glaise/papier mâché/peinture, des après-midi jeux, de la place pour stocker du matériel, une bibliothèque, des redistributions de légumes récupérés, des fosses pour réparer son véhicule, ainsi qu’un espace d’habitation et de vie collective avec une importante capacité d’accueil. Read More

Grenoble: occupation et expulsion du 51 rue des Eaux-Claires, brefs communiqués de la journée

2015-05-30_Grenoble_51ruedesEauxClaires

Grenoble, le 30 mai 2015.

10h : Communiqué n°1. Envoyé aux médias, assos et signataires de l’appel à soutien aux occupants de terrains et de bâtiments

Communiqué de presse: réquisition [Note de Squat!net: il s’agissait en réalité d’une « occupation », une « réquisition » provenant toujours d’un « ordre que donne l’autorité publique »] d’un bâtiment public situé au 51 rue des Eaux-Claires à Grenoble pour héberger deux familles sans domicile

Depuis plusieurs années, plusieurs familles du quartier des Eaux-Claires sont accompagnées par un collectif RESF de parents des écoles Painlevé et La Savane. Leur soutien est essentiellement administratif, moral, matériel et humain. Depuis plus d’un an, une très nette aggravation de la problématique du logement est visible partout dans l’agglomération grenobloise. Read More