Montreuil (93): violence en réunion par des policiers armés de flashball… les juges confirment

cible-2

Aujourd’hui [vendredi 16 déc. 2016], le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné trois policiers pour violences volontaires avec arme: 15 mois de prison avec sursis et 18 mois d’interdiction de port d’arme pour le gardien de la paix Le Gall, et 7 mois avec sursis et 12 mois d’interdiction de port d’arme pour le gardien de la paix Vanderbergh et le brigadier Gallet. Aucune interdiction d’exercer n’a été retenue malgré les réquisitions du procureur. Read More

Montreuil (93): gardien de la paix… mon oeil !

2016-11-23_Montreuil_rassemblementmonoeil-300

Rassemblement ce mercredi 23 novembre 2016 à 18h30, à Montreuil, à l’appel de plusieurs collectifs contre les violences policières.

Dans la semaine du 21 au 25 novembre 2016, trois policiers sont mis en examen avec leurs flashballs au TGI de Bobigny, pour avoir tiré sur le rassemblement de solidarité avec la Clinique expulsée le 8 juillet 2009, en visant les têtes. En quelques minutes, six personnes ont été touchées, et Joachim a perdu un oeil.

Mercredi soir, les collectifs contre les violences policières et des collectifs en lutte aujourd’hui à Montreuil appellent à un rassemblement à 18h30. Read More

Bobigny-Montreuil (93): tou-te-s au procès des policiers et de leurs flashballs !

2016-11-23_Montreuil_rassemblementmonoeil-300

Dans la semaine du 21 au 25 novembre 2016, trois policiers sont mis en examen avec leurs flashballs au TGI de Bobigny, pour avoir tiré sur un rassemblement le 8 juillet 2009 en visant les têtes. En quelques minutes, six personnes ont été touchées, et Joachim a perdu un oeil.

Dès le lundi 21, rendez-vous est donné au tribunal, comme chaque jour jusqu’au vendredi 25. Et le mercredi 23, un rassemblement se tiendra à Montreuil, place Jacques Duclos (au début de la rue piétonne), à 18h30. Read More

Montreuil-Bobigny (93): pas de paix

letattiredansletas

7 ans après, 3 policiers et leurs flashballs comparaissent devant le TGI de Bobigny.
7 ans après, combien de blessés, de mutilés, de tués par la police ?

La police nous a tiré dessus au flashball le soir du 8 juillet 2009 à Montreuil, alors que nous étions nombreux à manifester suite à l’expulsion de «La Clinique», un lieu d’organisation ouvert sur la ville. Parmi les six personnes blessées, cinq ont été touchées au dessus de l’épaule, précisément là où la police n’est pas autorisée à viser. L’un d’entre nous a perdu un oeil. Fait peu ordinaire, 7 ans plus tard, trois policiers vont finalement être jugés au Tribunal de Bobigny, du 21 au 25 novembre prochain. Read More

Montreuil (93): manifestation contre les violences policières, le 14 février 2015

Contre les violences policières !

Gardien de la paix, mon œil

Montreuil, 8 juillet 2009, place du marché : alors qu’elles protestent contre l’expulsion d’un immeuble squatté, cinq personnes sont touchées par des tirs de flashball, à l’épaule, à la clavicule, à la nuque, au front ; Joachim perd un œil.

Montreuil, 14 octobre 2010, devant le lycée Jean Jaurès : un large mouvement contre la réforme des retraites secoue le pays, Geoffrey reçoit un tir de flashball dans l’œil alors qu’il bloque le lycée avec ses camarades. Read More

Montreuil-Bagnolet (93): Récit collectif de la déambulation du 27 avril contre les expulsions et la restructuration urbaine

Affiches, Bagnolet (27 avril 2013)

Depuis quelques semaines, rendez-vous était donné à Croix de Chavaux (Montreuil, 93) pour un rassemblement-déambulation contre les expulsions locatives, de squats, de terrains, et les restructurations urbaines en cours sur le territoire Montreuil/Bagnolet.

Dans un contexte d’aseptisation de ces quartiers, avec une chasse aux pauvres toujours plus intense et visible, cette initiative prise lors des assemblées hebdomadaires du Transfo permettait d’adresser un message clair : nous ne nous laisserons pas faire. Read More

Montreuil (93): Colère (en réponse au projet « Outrage & Rébellion »)

Le 8 juillet 2009, à Montreuil, la police, armée de flashball, tire, à hauteur de visage, sur un groupe de manifestants rassemblés devant la Clinique, squat expulsé le matin même. Cinq camarades sont touchés. Suite à cela Nicole Brenez lance un appel (d’offres) à des cinéastes. Beaucoup parmi ceux qui figurent dans son carnet d’adresses y ont répondu mais personne, absolument personne, n’a cherché à nouer contact avec ceux à qui ces films sont adressés et censés rendre hommage. Histoire, par exemple, de se présenter, de faire connaissance, de se documenter.

Le cahier des charges de cet appel ressemblait à : «Un jeune cinéaste, Joachim Gatti, perd un oeil à cause d’un tir de flashball à Montreuil ; à vos machines, il faut répondre par les moyens du cinéma». C’est à cette injonction qu’ont répondu les auteurs de ces films. Or déjà l’énoncé de la commande était partiellement vrai. Les flics ne visaient pas un cinéaste, mais tous ceux qui étaient rassemblés devant la Clinique ce soir-là. Et, au delà, ils ont tiré sur les expérimentations politiques qui s’y menaient depuis des mois: occuper des maisons vides, lutter contre les arrestations de sans-papiers, tenir une permanence sociale, occuper des pôle-emploi et des CAF, organiser des concerts, faire un ciné-club et un magasin gratuit, une radio de rue les jours de marché, une cantine collective, écrire un journal mural chaque semaine, tisser des liens avec d’autres collectifs à Paris et dans d’autres villes… Read More

Montreuil (93): rassemblement suite à une possible expulsion

Il est 16h30, le 16 octobre 2009, la Clinique du 42 bld Chanzy a été vidée de ses occupants le 8 juillet, laissant un paquet de gens sans logement. Les loyers n’ayant pas diminué. Les logements ne s’étant pas agrandis cet été…
On occupe un nouveau lieu, vide depuis un bail et appartenant à la mairie.
Et on va faire tache à côté de leur Coeur de ville !
(…)

C’est le début du tract qu’on distribue depuis 13h30 à Montreuil, juste à côté de la mairie. Au bout d’une heure les flics débarquent et rentrent dans le lieu. En ce moment même ils essaient de déloger les occupants, ils ont bloqué la rue de la Convention. Alors y’a besoin de monde tout de suite parce qu’on veut pas se laisser faire, parce que des maisons sont vides, que les loyers sont chers et qu’ils tirent dans le tas.

Contre toutes les polices, organisons nous !

RENDEZ-VOUS TOUT DE SUITE RUE DE l’EGLISE JUSTE A COTE DE LA MAIRIE DE MONTREUIL

laclinique93 AT gmail POINT com

Montreuil (93): Petite chirurgie et chaise musicale

Texte publié sur Indymedia-Nantes le jeudi 20 août 2009:
https://nantes.indymedia.org/article/18013

Le 8 juillet [2009] au matin, le squat de la Clinique à Montreuil est expulsé par 200 flics, RAID en tête. Les flics d’élite braquent à l’arme à feu, les petits lasers d’aide à la visée se baladent le long des torses des occupants. A ce moment, on ne tire pas, on se contente de poser l’ambiance. Puis le soir un autre service de police réalise l’avertissement. Contre une manif s’éloignant de la police, sans sommation, une dizaine de tirs de Flash-Ball, cinq manifestants touchés, tous au dessus du sternum, un oeil crevé. Et aussi trois arrestations, deux procès de prévus (un pour jet de projectile, un autre pour dégradation d’un distributeur de biftons). Read More

Montreuil (93): Prochaine assemblée post-Clinique, le 2 août 2009

Suite à l’expulsion de la Clinique et la répression qui en a suivi, nous continuons les assemblées. S’organiser pour affiches, organisation d’une projection (pour le 22 août normalement), discussions sur les suites… et plus si affinité. Prochaine assemblée dimanche prochain le dimanche 2 août à 15h au square de la Résistance (de la Croix de Chavaux, prendre l’avenue de la Résistance sur le trottoir de droite, c’est au 48). Amenez de quoi manger et boire, pour le goûter…
Bien à vous.
(petit pb momentané avec le blog mais ça va revenir…)

http://laclinique.over-blog.net/

Reykjavik (Islande): Action de solidarité avec les squatteur-euse-s de la Clinique et de la Demi-Lune, ainsi qu’avec les salarié-e-s de New Fabris, devant l’ambassade de France

Info trouvée sur Indymedia-Grenoble
Mardi 28 juillet 2009

Action en soutien aux ouvrier-e-s de New-Fabris et aux squatteur-euse-s de la Clinique et de la Demi-lune [Montreuil], devant l’ambassade française et italienne de Reykjavik en Islande. Car nous aussi nous en avons assez, de ne pas avoir le contrôle de nos vies, que les technocrates, les politiciens, et les grands patrons décident à notre place, de ce qui est juste ou non, de ce que l’on peut, ou doit, faire et quand le faire. Assez de voir que quand nous exprimons notre rage on nous envoie les flics avec comme mission de nous terroriser ou de nous enfermer pour nous empêcher de gêner leurs profits. Nous en avons assez de quémander des miettes et d’avoir le choix entre rien et rien du tout. Nous ne demandons rien, mais nous prendrons tout ! Read More

Paris-Montreuil: Texte du Comité Chiapas l’expulsion de la Clinique

Publié le mardi 21 juillet 2009 sur A-Infos:

Le Comité de Solidarité avec les peuples du Chiapas en Lutte, crée en 1995 pour porter le feu et la parole des insurgés et communautés zapatistes et plus largement des luttes sociales au Mexique, a continuellement fait le lien entre ceux qui luttent ici et là-bas, radicalement, contre le système capitaliste. Engagés à soutenir toutes les luttes d’autonomie et de projets autogestionnaires, il nous semble fondamental de nous positionner face à l’expulsion du lieu occupé « la Clinique » à Montreuil et les violences policières qui ont suivi. Pour nous, « la Clinique » était un exemple de construction d’espaces communautaires pour tous les sans voix et les sans droits ou se mêlaient projets de vie, de luttes et d’organisation politique, en dehors des partis. Read More

Rennes: Deux actions de solidarité avec les squatteur-euse-s montreuillois-es

Publié le 21 juillet 2009 sur Indymedia-Nantes:

A Rennes,

vendredi 17 juillet : une agence immobilière taguée « Montreuil Vengeance » a eu ses vitrines niquées.

dimanche 19 juillet : une autre agence a subi l’assaut de pavés et d’un cocktail molotov, signé « oeil pour oeil ».

A Montreuil comme ailleurs, la vengeance a un terrible goût de présent. Que cet ailleurs devienne partout…

niktou

Montreuil (93): Le 14 juillet, fêtons la république comme il se doit

[14 juillet 2009]

Communiqué en solidarité avec les expulséEs de la Clinik contre la répression d’Etat

A l’aube de la fête nationale, la répression de cet Etat sécuritaire et fascisant s’est montrée sous son plus vilain jour. Les scènes de violences policières se sont ainsi multipliées ces derniers jours.

Fin juin à Calais, on comptait 3000 porcs pour 500 êtres humains venus au camp No Border. Ce dernier s’étant transformé en zone sous haute surveillance et pression, il n’était plus possible en France de résister, de protester contre l’ordre établi. La dictature s’était installée le temps d’un camp.

Peu de temps après, c’est une militante lilloise, proche des inculpéEs du 23 mai (manifestation anti-répression), qui s’est fait agresser suite à une possible collusion entre porcs et fachos, préfigurant ce qui se passe déjà dans d’autre pays (cf. Indymedia Athènes). En effet, des groupes d’extrême droite locaux se sont procuré des informations connues des seules forces de l’ordre (identités et adresses des inculpéEs). Read More

Montreuil (93): Communiqué 4 de la Clinique en exil

CONDES HORS DE NOS QUARTIERS

La Clinique occupée à Montreuil n’a jamais été un centre culturel ou alternatif, mais un lieu d’organisation politique et de mise en question de la gestion de la ville et de nos vies. Se permettre d’occuper des espaces vacants, que ce soit pour accéder à autre chose qu’un logement insalubre ou minuscule, ou se donner les moyens d’éviter le travail salarié. S’organiser pour se rassembler en cas d’arrestation de sans-papiers, soutenir, rendre visible, empêcher. Se réunir pour soutenir des prisonniers pris dans l’épouvantail antiterroriste. S’organiser face aux institutions sociales pour éviter le contrôle permanent pour avoir un bout de RSA ou pour débloquer des cas individuels en occupant la CAF. S’organiser pour empêcher la venue de Nicolas Sarkozy ou Dieudonné. Des magasins gratuits dans la rue, un journal mural hebdomadaire, des barbecues et cantines, un ciné club et des projections, des concerts… La Clinique c’est tout cela et bien d’autres choses. Read More