Bagnolet: non à l’expulsion des habitant.e.s de la rue de l’Avenir !

A Bagnolet comme à Montreuil, des Rroms originaires de Bulgarie et de Roumanie vivent de squats en squats quand ils ne sont pas directement expulsés. Ils sont sans cesse déplacés, et quotidiennement harcelés.

Au milieu du quartier des Coutures à Bagnolet, des familles Bulgares vivent depuis de nombreuses années dans une maison de fortune située rue de l’Avenir. De nombreuses personnes du voisinage se mobilisent à leurs côtés.

Aujourd’hui, leurs maisons sont expulsables. Le propriétaire, qui est un avocat habitant dans le sud de la France, a été retrouvé par la mairie il y a peu de temps, il n’était même pas au courant qu’il possédait ce bien qui a permis pendant toutes ces années à plusieurs familles de se « loger ». Il accélère maintenant la procédure afin d’expulser les familles et spéculer sur ce terrain qui, dans le quartier des Coutures, vaut de plus en plus d’argent. Read More

Seine-Saint-Denis: diffusion de tracts et table de presse dans le Bas Montreuil – Bas Bagnolet

Du vin chaud contre la chasse aux biffins !
Du café en solidarité avec les personnes menacées d’expulsion rue de l’Avenir !
Du thé en soutien au collectif Baras qui lutte pour des papiers et des logements !
Et du jus d’orange… devinez pourquoi !

RDV samedi 14 mars à 15h au métro Robespierre, au niveau de la grande entrée du métro (celle proche de la rue Robespierre).

On ne fera pas qu’y boire, il y aura des banderoles, une petite table de presse, et on y distribuera entre autres le tract ci-dessous: Read More

Stains (93): expulsion d’un camp rom

Ce mardi 24 février, la mairie communiste de Stains a fait à nouveau expulser un campement rom, rue Jean-Durand, où habitaient près de 200 personnes. Quelques relogements temporaires, aucune vraie proposition. L’expulsion de camps et de bidonvilles en Seine-Saint-Denis est une vraie passion pour les élus. C’est pour la sécurité des expulsés, à ce qu’il parait.
Read More

Saint-Denis (93): la mairie PCF expulse encore. Haine des Rroms et haine des pauvres

Un mois après avoir dégagé, par arrêté municipal, 300 Rroms occupant un hangar, c’est un nouveau camp qui est expulsé par la mairie PCF de Saint-Denis.

Dans le cadre du repavement en granit chinois du quartier de la gare – aussi appelé renouvellement urbain – ce qui inclut l’expulsion de nombreux mal-logés déjà rackettés par les vendeurs de biens, marchands de sommeil, bailleurs et promoteurs immobiliers avec la complicité du service municipal d’urbanisme – la mairie de St-Denis a expulsé ce vendredi 12 décembre un camp habité par 300 personnes. Read More

Lyon: expulsions de squats à la chaîne

La veille de la trêve hivernale, la préfecture agit sournoisement sur l’expulsion des squats! La préfecture fait le ménage dans les lieux occupés, pas moins de cinq squats: le Rock’N’Roll Vengeance, le CSAO Le Harraga, Chez Mémé, le Radar et et d’autres squats sans nom ont été expulsés les deux dernières semaines d’octobre.

Alors que le tribunal avait accordé la trêve hivernale pour certains d’entre-eux, la préfecture a attendu sournoisement les derniers jours pour agir. Les personnes ont ainsi été maintenues dans leurs lieux d’habitation, espérant obtenir la trêve au lieu d’ouvrir d’autres lieux vides. Read More

Saint-Martin-d’Hères (38): retour sur l’expulsion de Moulissimô

Au petit matin du 27 sept. 2014, au 1 rue du Tour de l’Eau (Saint-Martin-d’Hères), des dizaines d’estafettes s’installent, prennent position en encerclant une grande bâtisse squattée par des personnes (adultes, enfants, nourrissons) roumaines. A leurs bords, des dizaines et des dizaines de gardes mobiles ; polices nationale et municipale ne sont pas en reste. Elles viennent procéder à ce que, pudiquement, une journaliste appelle « une évacuation ». L’opération consiste à réveiller brutalement, sans états d’âme, les occupant.e.s, à vérifier leur identité (tout en profitant de leur remettre soit une Obligation de Quitter le Territoire sous 48H, soit un ordre de transfert en Centre de Rétention) et les forcer à quitter les lieux. Objectif répressif. Read More

Echirolles (38): 50 personnes menacées d’expulsion!


«il faut agir pour encourager l’occupation de logements vacants. Il y a plusieurs milliers de logements inoccupés depuis plus de deux ans dans l’agglomération. Ce n’est pas acceptable quand des solutions existent. S’il le faut, la réquisition de logements vides est une solution. […]» Christine Garnier, 8 septembre 2014

Les Verts (EELV) et la gauche en général ont l’habitude de nous faire croire qu’ils ont une politique sociale. Pourtant ils expulsent à tour de bras squats, campements ou appartements.

L’EPFL (Etablissement Public Foncier Local) de l’agglomération grenobloise, dont la présidente est Christine Garnier (élue à la mairie de Grenoble), est une agence immobilière publique. Celle-ci détient de nombreux bâtiments vides qu’elle pourrait mettre à disposition de personnes à la rue. Ex : la maison de l’Esplanade expulsée et détruite il y a 6 ans, qui est restée un terrain vague, et tant d’autres… Read More

Lyon: Expulsion et harcèlement à Vaise, l’humiliation ordinaire

expulsion_de_roms_et_de_gens_du_voyage

Ce mercredi 27 août, la préfecture ordonne l’expulsion du camp Gare de Vaise occupé depuis 5 mois par plusieurs familles. Elles sont 9 ce jour à être « dégagées » ; soit une trentaine de personnes dont des personnes malades, des enfants, des nourrissons. Rien de bien nouveau.

Les familles n’avaient pas été prévenues de l’expulsion et étaient en dialogue avec la mairie du 9ème. Le propriétaire n’avait pas demandé l’expulsion des familles. Mais les flics n’ étant pas sous les ordres du maire, celui-ci n’a pas été averti. Read More

Fontaine (38): expulsion de l’ancienne discothèque Le Drac Ouest

Mercredi 20 août, une trentaine de Roms ont été expulsé-e-s de l’ex Drac Ouest, au 135 boulevard Paul Langevin, à Fontaine (en banlieue de Grenoble).

Laissé à l’abandon après sa fermeture administrative en 2009, le Drac Ouest avait été plus ou moins brièvement squatté à plusieurs reprises depuis. À l’automne 2013, plusieurs familles de Roms s’y étaient installées. Le 17 novembre 2013, un incendie avait partiellement touché le site, suite à un dysfonctionnement de chauffage artisanal, mais les lieux avaient continué d’être habités depuis.

Après l’expulsion, les autorités se sont empressées de « sécuriser » le site pour empêcher qu’il soit à nouveau squatté.

Bron (69): Expulsion d’un camp de Roms

20140808_Expulsion_camp_de_Roms_Bron_69

Quelle était donc cette urgence qui a motivé la réalisation aujourd’hui (8 août) de la décision prise le 6 août, par le préfet délégué à la défense et à la sécurité d’expulser dans un délai de 48h, le camp de Roms qui s’était constitué derrière l’hôpital femme-mère-enfant , près du périphérique Laurent Bonnevay , sur la commune de Bron ?

Si le danger réel de cette installation était avéré, comment le juge du TGI, siégeant le 21 juillet, a-t-il pu mettre en délibéré jusqu’ au 5 septembre la décision concernant l’assignation des familles roms concernées ? Read More

Aulnay-sous-Bois (93): expulsion d’un campement de 450 personnes

Les expulsions de campements se ressemblent et se succèdent…

Alors que PLI annonçait l’expulsion d’un bidonville à la Défense, l’expulsion d’un campement situé le long du boulevard Chagall, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a eu lieu le même jour, mardi 29 juillet 2014. Read More

Nanterre/La Défense (92): expulsion du bidonville de l’avenue de la République

Malgré une lutte qui avait valu plusieurs textes sur Paris-Luttes.Info:
Bidonvilles vs La Défense Acte 1 (28 mai 2014)
– Bidonvilles vs La Défense Acte 2 (29 juin 2014)
– Bidonvilles vs La Défense Acte 3 (12 juillet 2014)

L’expulsion du bidonville s’est déroulée ce mardi 29 juillet 2014 au matin.
Read More

Bagnolet (93): Le Collectif Baras est menacé d’expulsion imminente !

250 migrants vivent dans un squat à Bagnolet.
Leur expulsion est annoncée pour mardi 22 juillet.
Ils expliquent leur situation, les démarches qu’ils ont faites, les quelques soutiens dont ils bénéficient, ce qu’ils souhaitent.
Ces interviews ont été réalisées au squat du 124 avenue Gallieni, à Bagnolet, le dimanche 20 juillet, pour que tous les moyens soient mis en oeuvre afin d’éviter l’expulsion. Read More

Lyon: Expulsion des 3 campements de Gerland 7ème/8ème cette semaine !

201407_lyon_expulsion_des_3_campements_de_Gerland_3

MàJ 8H00 : Les pelleteuses ont encerclé les campements à 6H00 mettant une grosse pression psychologique,puis jusqu’à 7H00 les keufs ont continué l’encerclement et réfléchi à la meilleur stratégie, pour expulser le campement vers 7H30 et les dépanneuses ont embarqué toutes les caravanes ne pouvant pas se déplacer instantanément ! De plus, la PAF était sur place pour ficher tous les habitants et vérifier méticuleusement la validité de leur présence en France. Un relogement temporaire a été proposé aux familles avec enfants de moins d’un an et aux femmes enceintes sans que comme d’habitude on ne sache ce que veuille dire temporaire …. Read More

La France devant la Cour européenne des droits de l’homme pour une expulsion forcée de Roms

Strasbourg_CDEH_Cour_europeenne

Pour la seconde fois en quelques mois, la France est dans le viseur de la Cour européenne des droits de l’homme qui a été saisie de plusieurs requêtes relatives à des expulsions forcées de Roms ou gens du voyage. Dans cette affaire, la Cour demande au gouvernement français de rendre des comptes sur l’expulsion d’un campement informel à la Courneuve le 12 avril 2013.

Saisie par le biais d’une procédure d’urgence puis par une procédure de saisine sur le fond par l’association European Roma Rights Center (ERRC), la Cour européenne des droits de l’Homme a décidé d’accorder un statut prioritaire à cette requête en enclenchant son instruction en avril 2014. Read More