Paris: Ouverture du 10bis Odéon

  Paris: Ouverture du 10bis Odéon


Les gens passent mais il n’y a personne. Les caméras ont remplacé les culottes aux fenêtres. Impossible de bavarder dans la rue. On se saoûle pour oublier la cravate immonde de son patron et la terreur du réel organisé, et, le samedi soir, on en arrive même à sortir en boîte. Des gens disparaissent, on n’entend plus parler d’eux.

Organisons-nous contre le ciel gris !
Il le sera tant qu’on le réinventera pas…

«On» a ouvert ce grand appart’ vide depuis des années, ça aurait pu être toi !

«On» occupe ce lieu depuis le mois de décembre, «on» ne le possède pas.

La porte d’entrée sera laissée ouverte tous les mardis et vendredis de 16h à 20h pour lire ou boire un café.

Mais ne viens pas si tu balances tes collègues pour monter en grade ou si tu as applaudi l’interpellation d’un sans-papiers par la RATP Sûreté !

Tu peux venir te poser avec qui tu veux et rencontrer des gens…

Après ton boulot, tes cours, ton opération de l’appendicite ou une course poursuite en mini-moto avec la BAC…

Viens boire ou manger quelque chose, un lait fraise, des tartines de guacamole à la confiture de myrtille (on préparera ça ensemble).

Discutons de choses sérieuses : le poids qu’un panda faf peut atteindre en faisant des pompes deux fois par semaine, mais aussi l’autogestion, les formes de vie, l’amour libéré ou ta subjectivité radicale…

Tu peux ramener de la musique pour valdinguer, un platane du boulevard Saint Michel qui décorera le salon, un banc public… Tu peux même ramener ta maman.

En fait, cet espace est à toi, à nous, dans la limite de ce que nos voisins peuvent encaisser. Alors passe…

Maison occupée 10bis Odéon

Bibliothèque et café
Mardi 16h-20h
Vendredi 16h-20h

Et des films projetés toutes les semaines :
http://odeon.flext.net/
et quelques réunions aussi…

10 rue de l’Odéon, Paris, métro Odéon, 2e étage (pas de code, pousse la porte).

«On» a des problèmes de logement, certes,
mais SURTOUT des problèmes avec ce monde…

http://odeon.flext.net/

10bis Odéon, 6 mars 2010


(Saint-)Etienne: Six mois de délai pour la SFERO

18 mars 2010

Les bonnes nouvelles se faisant rares, on en profite :

Début mars, donc, la SFERO, usine occupée depuis mi-novembre, a obtenu (contre toutes attentes) 6 mois de délai, et pas de suppression des 2 mois « ordinairement » accordés. Read More

Toulouse: Retour sur la manif intersquat du 13 mars et bouffe-discussion le 21 mars 2010 au Katénaire

Bouffe-débat au Katénaire « pour construire et avancer », le 21 mars 2010 à 12h
https://toulouse.indymedia.org/spip.php?article42976

Le constat est clair. A Toulouse, les initiatives existent mais sont dispersées. Les envies sont là, éparpillées. Allons-nous les laisser encore diverger ou profitons-en pour se rencontrer et en discuter ? Faire un bilan collectif des luttes menées l’année dernière, dans le cadre de « l’interlutte », de la « convergence des luttes », de la longue grève des étudiants, mais aussi pour créer un espace de discussion où chacun, qu?il soit organisé ou pas, puisse exprimer son point de vue et le confronter à d’autres positions. Une fois les contradictions posées et réfléchies, cet échange nous semble être un préalable pour dépasser les sectarismes et lancer des pistes de réflexion sur les pratiques à mettre en place pour rendre efficaces nos luttes.

Cette discussion sera précédée d’une bonne bouffe et d’une courte projection de film. Ramenez ce que vous pouvez ! Read More

Berlin: Vingt ans du Køpi

L’hiver est rude à l’Est. Deux mois que les trottoirs de Berlin sont recouverts de neige. À la limite des quartiers de Mitte et de Kreuzberg, celui du numéro 137 de la rue Köpenicker n’échappe pas à la glace. Un matelas abandonné, un collecteur artisanal de fripes, des banderoles grignotées par l’humidité : c’est l’entrée du mythique Køpi, l’un des squats les plus connus d’Europe encore en activité, après l’évacuation de l’Ungdomshuset de Copenhague en mars 2007.

Il est bientôt 20 heures. Quelques fenêtres éclairent la façade de briques couverte de graffs et de tags. Passée la lourde grille, il faut encore franchir les portes de fer qui mènent aux étages, pour atteindre l’AG qui a lieu ici chaque dimanche soir. «Plenum!», crie une fille de la cour, après avoir sifflé un coup long. Une fenêtre s’ouvre, un ballot tombe : des clés empaquetées dans un chiffon. Le plénum se déroule d’habitude au Kino, la salle de cinéma en sous-sol. Mais il y fait trop froid en ce moment. Autour d’une pile de crêpes et d’une casserole de thé, une dizaine de personnes attendent dans l’une des cuisines collectives, au deuxième étage du squat. Read More

Tags: ,

Montreuil (93): Récit d’une action pour la trêve d’hiver tous les jours de l’année !

Trouvé sur le site du Jura libertaire:
http://juralibertaire.over-blog.com/article-dialogue-social-le-chef-de-cabinet-de-la-maire-de-montreuil-brise-la-glace-46757720.html

Dialogue social : le chef de cabinet de la Maire de Montreuil brise la glace

Ce lundi 15 mars [2010] au matin, une quinzaine de Montreuillois ont accompagné à la mairie, Hassan, handicapé à 80%, sa femme et ses trois enfants qui vivent dans un logement insalubre et inadapté (présence de plomb, absence d’ascenseur).

À plusieurs reprises depuis 2008, Voynet et son élu au logement leur ont promis un relogement en HLM («dans les 6 mois» assuraient-ils). Promesses sans suite. Après moults démarches (demandes de rendez-vous, interpellations des élus en réunion publique…) traitées par le mépris, Hassan et sa famille, excédés, ont occupé pendant deux après-midi le hall de l’Hôtel de ville en février 2010 avant d’en être délogés par la police appelée par la Mairie. Read More

Nancy: Ouverture en « Loosdé » d’un nouveau squat

15 mars 2010

Il y a maintenant quinze jours, un nouveau lieu autogéré a ouvert ses portes à Nancy. Né des volontés d’un petit collectif d’étudiants et de précaires, il a pour objectif de promouvoir les alternatives et les envies de chacun-e dans un esprit de solidarité, d’échange et d’ouverture.

Infokiosque à prix libre. Echanges de savoirs, débats, activités diverses…

« La Loosdé », lieu autogéré, 7 rue de Phalsbourg, 54000 Nancy (lalousde at herbesfolles point org)

(Saint-)Martin-d’Hères (38): Fin de la trève d’hiver, la mairie de SMH ne perd pas de temps !

Aujourd’hui lundi 15 mars 2010, c’est la fin de la trêve d’hiver. Et quand il s’agit d’expulser des sans abris, la mairie de St-Martin-d’Hères ne perd pas de temps.

Ce matin, des flics municipaux ont expulsé une personne qui habitait dans un petit bâtiment vide, au milieu du parc situé à la limite de Grenoble et de (Saint-)Martin-d’Hères, longé par la rue du Repos et l’avenue de la Mogne (juste en face du Grenoble Tennis Club et de l’Heure bleue). Une pelle mécanique a immédiatement détruit le bâtiment. Voila ce qu’il en reste à midi : Read More

Massy (91): Attaque d’un camp Rom

Info trouvée sur http://lille.indymedia.org/article19636.html

Attaque d’un camp rom à Massy

Seule réponse de l’administration : le retour forcé volontaire.

Lundi 8 mars [2010] dans l’après midi, un camp rassemblant dans des abris de fortune environ 200 Roms a subi une agression extrêmement violente. Des personnes armées de battes de base-ball l’ont attaqué et mis le feu aux baraques. De nombreux témoignages évoquent la présence passive de policiers municipaux sur les lieux dés le début de ces évènements.

Ces familles ont été regroupées le soir même, à l’initiative de la Mairie, dans un gymnase de Massy. La plupart indiquent qu’il leur a été provisoirement interdit de le quitter alors qu’aucun cadre juridique ne prévoit leur privation de liberté. Read More

Lyon: Attaque fasciste au Grand Lyeu

Publié le samedi 13 mars 2010 sur Rebellyon:

Le Squat le Grand Lyeu (Lyon 8ème) a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi. Sur les coups de 2h du matin des fafs ont attaqué la façade du squat et ont notamment lancé un cocktail molotov qui n’a heureusement pas fait de victime. Read More

Tags: ,

Dijon: Libérons les Terres !

Manifestation pour l’accès aux terres et l’autonomie alimentaire
Dimanche 28 mars 2010 à 13h, place Wilson à Dijon
Pique-nique, concert, déambulation, action, interventions et débats…

Pour défricher ensemble les bases d’une agriculture locale, directe, bio et s’émanciper collectivement du modèle productiviste et industriel…
Pour faire sauter le verrou de l’accès au foncier en zones rurales ou péri-urbaines. Libérons les terres ! Read More

(Saint-)Nazaire (44): Des nouvelles du Radeau Aux Sorcières

  (Saint-)Nazaire (44): Des nouvelles du Radeau Aux Sorcières


Diffusion du squat nommé « Le Radeau Aux Sorcières » de la ville de Saint-Nazaire (dans le 44) :

Je me nomme Benoît et je suis membre de l’équipage du Radeau Aux Sorcières, squat ouvert en décembre [2009] à Saint-Nazaire.

Le Radeau Aux Sorcières a besoin de l’aide d’un maximum de squatteurs ou non-squatteurs !

Hier (mercredi 10 mars 2010), la décision du jury a été prise sur l’appel du maire visant à nous expulser de notre Radeau.

Ce lundi 15 mars, la police nationale, les Crs ou la gendarmerie risquent d’embarquer sur notre Radeau pour nous jeter à la mer et le transformer en bateau de croisière pour bourges (il ne faut pas se leurrer sur les loyers « sociaux » de notre maire, qui ne cherche qu’à agrandir son appartement et à se remplir les poches).

Il paraîtrait que le plan grand froid se termine lundi 15 mars, mais nous n’avons pas l’impression d’avoir passé une nuit au-dessus de 0°C ces derniers temps !

Il faut aussi préciser que ces unités de police n’ont aucunement le droit de venir pour réquisitionner le bâtiment, puisqu’il fait partie du Port Autonome, qui, lui, est régi par les affaires maritimes. Ces derniers n’ont pas l’air d’avoir les mêmes ambitions et ne nous considèrent apparemment pas comme gênants.

Je cite un article tiré du code de l’environnement :

« Article R218-11
Dans les limites territoriales de compétence définies à l’article R. 218-6, les pouvoirs de réquisition prévus à l’article L. 218-72 sont exercés par le préfet maritime et par le préfet du département en particulier sur demande du directeur du port autonome, du président du conseil général ou du maire concerné. »

* * *

Que nous soyons expulsés ou non, jamais l’équipage du Radeau Aux Sorcières n’oubliera ses ambitions et ses convictions, c’est pourquoi nous invitons un maximum de monde à venir nous soutenir, dès ce samedi 13 mars, en venant participer à la journée culturelle ouverte à tous, dont voici le programme :

– Journée du samedi 13 mars :

A partir de 11H : Buffet, Guitares, Percus, et Jonglage devant le R.A.S., tout le monde est convié à amener son propre matériel ou à venir utiliser ceux à disposition.

A partir de 16H : Buff improvisé, nous pouvons organiser un concert si un groupe avec un minimum de talent veut se faire connaître tout en participant à notre mouvement, toute sorte de musique est possible.

A partir de 20H : RACLETTE GÉNÉRALE !!!!

A partir de 21H : Soirée MIX et LIVE dans le RAS

– Journée du dimanche 14 mars :

A partir de 11H et toute la journée : Projection de films dans le sleeping du RAS, parties de poker, belote, tarot et tout autre jeux.

TOUT LE MONDE EST CONVIE A AMENER SA BONNE HUMEUR ET SON ENVIE D’AIDER DES JEUNES SANS MOYENS A RESTER A L’ABRI DU FROID ET A DEVELOPPER UN ESPRIT D’ENTRAIDE, DE SOLIDARITE, ET DE COMMUNAUTE.

Cordialement, nous vous remercions de toute entraide passée, présente ou future.

Roux à Singapour n°2

Ptiroo le roux


Lyon: Retour sur l’intrusion policière au Grand Lyeu

Publié le lundi 8 mars 2010 sur Rebellyon:

Mercredi 3 mars aux environs de 16 heures au squat du Grand Lyeu 3 flics se sont introduit… s’ensuit contrôle d’identité, photos du lieu et piochage dans l’infokiosque.

Récit :

Le mercredi 3 mars aux environs de 16 heures, nous étions 6 habitant.e.s de la maison a vaquer a nos occupations habituelles, entre cuisine, bricolage et farniente sous les premiers rayons du soleil de mars… bref… c’est certainement attirée par cette ambiance printanière que la flicaille décide de nous rendre une visite de courtoisie… Read More

(Saint-)Martin-d’Hères (38): Des femmes occupent un logement vide

DES FEMMES OCCUPENT UN LOGEMENT VIDE D’UN BAILLEUR SOCIAL A SAINT MARTIN D’HERES:
REZ-DE-CHAUSSEE HAUT, 43 RUE DU 8 MAI 1945

Rendez-nous visite aujourd’’hui mardi 9 mars 2010 à partir de 14H et tous les après-midi suivants, au 43, rue du 8 mai 1945, rez-de-chaussée, à Saint-Martin d’Hères.
Groupe Femme de Défends-toit
defdends-toit at boum.org
06 87 02 58 44 / 06 33 72 79 31 Read More

Belgique: Expulsion et abattage de la forêt de Lappersfort

Jeudi 4 mars [2010], le bourgemestre de Bruges et Fabricom, le proprio, ont envoyé les forces de destruction massive pour expulser le camp qui résistait à l’’intérieur de la forêt de Lappersfort et la raser entièrement.

L’’expulsion a duré 10h30 (de 8h à 18h30), et au moment où la dernière personne quittait le site, la plus grande partie de la forêt était déjà abattue. Pendant toute la durée de l’opération, des dizaines de tronçonneuses et pelleteuses rasaient tout autour d’’eux ; les arbres ne cessaient de tomber de partout, y compris juste à côté de ceux sur lesquelles se trouvaient les occupantEs. Le lendemain, des camions ne cessaient d’’arriver pour terminer d’’embarquer les derniers arbres tombés ; à ce jour toute trace de la forêt a été effacée, ce n’’est plus qu’’un sinistre terrain-vague. Read More

Nantes: Procédure anonyme contre le Chat Perché

  Nantes: Procédure anonyme contre le Chat Perché


4 mars 2010

Au chat Perché, la maison du 24 est désormais expulsable à n’importe quel moment.

On a bien essayé de mettre un vrai nom pour cette maison depuis que des copains sont revenus afin d’empêcher une procédure anonyme ou bien de la stopper mais rien à faire, c’était trop tard. Du coup, vigies, surveillance régulière mais bien sûr ils ne nous empêcheront pas de continuer nos activités avec joie, rage et courage !
Donc vous êtes plus que toujours invités à passer quand vous en avez envie, que ce soit pour un café, une bouffe ou participer à la fresque murale (y’a de moins en moins de blanc sur le mur).

A plus, et VIVA ZAPATA !

* * *

Cantine tous les vendredis au Chat Perché :

Et on remet ça, comme tous les vendredis, à partir de 10h30 si tu veut préparer, plus tard si t’es pas très matinal-e…

Donc on t’invite au squat du Chat Perché, 24 rue Félix Lemoine à Nantes (entre le Pont de la Tortière et Port Boyer) pour une bonne bouffe collective et végétarienne, histoire de se rencontrer, de débattre, de rigoler… !

Et si jamais vous êtes un groupe de zik qui cherchez une salle, que vous avez besoin d’un gros pull pour tenir la fin de l’hiver, ou que vous voulez vous débarrasser de trucs récupérables comme des pièces de vélo ou d’ordinateur… la cantine est une bonne occaz’ pour passer !

A bientôt !

tassp at boum point org