Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 4e jour de siège

Lundi 14 septembre 2015

On a bien essayé de discuter avec les vigiles et la mairie. Mais tous jouent la montre et titillent notre fatigue. Ces scélérats nous laissent moisir comme des rats en cage prétendant des emplois du temps chargés ou des réunions… Bref, ces lâches se foutent bien de notre gueule. Autre blague : le vigile serait là pour notre sécurité. Ça me rappelle le discours quand on parle de la police. Une énorme banderole orne maintenant la façade « Espace de vie et d’activité libéré. Non à la spéculation dans nos quartiers ». Le mégaphone scande des textes à pleins poumons pendant que des personne tractent dans le quartier. Read More

Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 3e jour de siège

13 septembre 2015

On se croirait dans un film de Kusturica, le bruit de notre machine à écrire, «Bumara» joué sur le toit à l’accordéon, un mégaphone accroché au toit et les copains copines qui jonglent, qui jouent aux cartes en bas, pendant que nous sommes posés sur le toit.

On se demande bien à quelle sauce la mairie va nous manger demain.

Peut-être qu’un campement se prépare dans le parc Casanova. Read More

Grenoble: chronique des gens de l’intérieur, 2e jour de siège

Samedi 12 septembre 2015

Suite du 1er épisode, on est toujours là, dans un bâtiment muré, sans lumière, sans aération avec beaucoup de poussière, dans lequel la nuit et le jour se ressemblent. Les seules ouvertures épargnées par le murage sont deux minuscules vasistas sous les toits. On a donc commencé à aménager les mansardes comme lieu collectifs. Une affiche de la CGT trouvée sur place figurant une photo du Che « Un révolutionnaire ne démissionne jamais » orne la cuisine collective. Read More

Grenoble: ouverture d’un nouveau squat à St-Martin-d’Hères

Chroniques des gens de l’intérieur

Un groupe de squatteuses et squatteurs occupe un bâtiment de la ville de Saint-Martin-d’Hères près de Grenoble, au 104 avenue Ambroise Croizat, depuis lundi 7 septembre. Ce bâtiment entièrement muré, nous avons décidé de l’investir pour y vivre et y faire des activités politiques. Ce vendredi nous avons décidé de nous rendre visibles et d’acter le fait que ce bâtiment est notre domicile ainsi que notre habitat principale. La maire Front de Gauche (La blague !) ainsi que la police et la préfecture ne veulent rien entendre et c’est véritablement un siège qui commence pour nous, de l’intérieur. Read More

Les Lilas (93): expulsion du nouveau squat du collectif Baras

Rendu public le samedi 29 août, le nouveau squat du collectif Baras, situé au 8 rue Chassagnolle aux Lilas, a été expulsé par la police anti-émeute ce matin vers 7h (sans aucune procédure judiciaire, ce qui est devenu une sale habitude sur Paris ces dernières années).

Pendant l’expulsion, une personne a été arrêtée par les flics. Cette personne est pour le moment détenue en garde-à-vue au commissariat de Bagnolet. La rue Malmaison, où se trouve le commissariat, est bloquée des deux côtés par la police. Un rassemblement de soutien à la personne arrêtée est improvisé depuis ce matin à l’entrée de la rue du commissariat, au niveau de la place Nelson-Mandela. Read More

La Courneuve (93): ce qu’il advient après une expulsion – ici, celle des Francs-Tireurs

Suites de l’expulsion du squat des Francs-Tireurs à La Courneuve. Ce qui peut paraître banal aux yeux d’un squatteur chevronné ne l’est pas forcément aux yeux de tous. Illustration par une vidéo du traitement qu’on inflige aux personnes expulsées.

Une expulsion « surprise »

Le 1er juillet dernier, le squat des Francs-Tireurs a été expulsé vers 9 heures du matin. En pleine semaine caniculaire, une trentaine de flics surarmés sont entrés dans la maison en forçant la porte au bélier. Read More

La Courneuve (93): expulsion en cours du bidonville du Samaritain

Jeudi 27 août à 13h30 : le bidonville de La Courneuve, « le plus vieux de France », est en cours d’expulsion.

Les habitants luttent depuis plusieurs mois contre le projet du maire PCF, Gilles Poux, qui souhaite « nettoyer » ce campement situé non loin du Bourget, où se tiendra la COP21 en décembre. Une pétition contre l’expulsion avait réuni plus de 38 000 signatures. Read More

Fontaine (38): expulsion illégale du squat Garave = réoccupation !

Le 8 août au matin, le squat Garave a été expulsé illégalement. Il a été repris le 11 août au matin.

Avant de revenir sur ces évènements, il nous semble bon de rappeler que le squat Garave (a.k.a La Fausse Commune) était un squat de vie et d’activité ouvert depuis la mi-mars 2014, au 21 bis rue Jean Pain à Fontaine, « banlieue rouge » de Grenoble, dans un bâtiment vide depuis de nombreuses années, en indivision et sans projet concret dessus. On y trouvait pêle-mêle des projections de films et documentaires, un atelier vélo avec une permanence régulière, des concerts, des spectacles, du théâtre, une zone de gratuité, un infokiosque, un atelier électronique, des ateliers terre glaise/papier mâché/peinture, des après-midi jeux, de la place pour stocker du matériel, une bibliothèque, des redistributions de légumes récupérés, des fosses pour réparer son véhicule, ainsi qu’un espace d’habitation et de vie collective avec une importante capacité d’accueil. Read More

La Courneuve (93): expulsion du squat des Francs-tireurs

Ce matin, mercredi 1er juillet, le squat des Francs-tireurs a été expulsé. Un grand lieu où vivaient des demandeurs d’asile, des chômeurs, précaires et autres galériens. Un beau lieu où, dans la grande cour de cette ancienne ferme, il faisait bon causer de la pourriture qu’est la France-Afrique, du président du Tchad Déby que soutient la France, [ou encore] du Kurdistan en lutte. On devait passer demain devant le JEX (juge de l’exécution), pour demander des délais. L’avocate d’Histoire et Patrimoine, cette société immobilière dont les dirigeants sont non seulement millionnaires mais politisés à l’extrême-droite, s’était formellement engagée devant la juge à ne pas demander l’expulsion avant le 2 juillet, date de l’audience. Mais que vaut la parole de ces gens-là ? La préfecture, la mairie ont préféré court-circuiter la procédure, montrant une fois de plus comment la gauche prend soin de ses pauvres, comme elle aide les réfugiés à La Chapelle. Read More

Paris: ce qu’il faut dire sur l’occupation (temporaire) de la caserne Château-Landon

Hier, jeudi 11 juin 2015, les migrants expulsés de La Chapelle et de Pajol occupaient la caserne Chateau-Landon. Récit.

L’ultimatum du Bois Dormoy

Hier s’est déroulé un moment particulièrement symbolique de la manière dont la violence de l’Etat s’abat sur celles et ceux qui tentent de s’organiser pour vivre dignement.

En milieu d’après-midi, les soutiens des migrants échoués depuis deux jours au Bois Dormoy se sont peu à peu assemblé-e-s dans la perspective de leur probable expulsion des lieux. En effet, l’association du Bois Dormoy s’était fendue le 10 juin sur son site d’un communiqué lapidaire annonçant la fin de l’accueil des migrants pour le jeudi à 15 heures. Read More

Stains (93): expulsion d’un camp rom

Ce mardi 24 février, la mairie communiste de Stains a fait à nouveau expulser un campement rom, rue Jean-Durand, où habitaient près de 200 personnes. Quelques relogements temporaires, aucune vraie proposition. L’expulsion de camps et de bidonvilles en Seine-Saint-Denis est une vraie passion pour les élus. C’est pour la sécurité des expulsés, à ce qu’il parait.
Read More

Saint-Denis (93): occupation d’une école… expulsion dans la nuit !

Des parents et des enseignants occupaient depuis le jeudi 18 décembre au soir l’école de la Roseraie à Saint-Denis et exigeaient le relogement d’une famille sans-logement et baladée par la mairie.

Dans la nuit-même, à 2 heures du matin, la mairie de Saint-Denis (PCF/FdG) et la préfecture du 93, avec le soutien de Plaine Commune (Front de gauche), ont fait expulser la famille sans-logement, parents et instits qui occupaient l’école !

Plus d’infos sur Paris-Luttes.Info.

Saint-Denis (93): la mairie PCF expulse encore. Haine des Rroms et haine des pauvres

Un mois après avoir dégagé, par arrêté municipal, 300 Rroms occupant un hangar, c’est un nouveau camp qui est expulsé par la mairie PCF de Saint-Denis.

Dans le cadre du repavement en granit chinois du quartier de la gare – aussi appelé renouvellement urbain – ce qui inclut l’expulsion de nombreux mal-logés déjà rackettés par les vendeurs de biens, marchands de sommeil, bailleurs et promoteurs immobiliers avec la complicité du service municipal d’urbanisme – la mairie de St-Denis a expulsé ce vendredi 12 décembre un camp habité par 300 personnes. Read More

Echirolles (38): 50 personnes menacées d’expulsion!


«il faut agir pour encourager l’occupation de logements vacants. Il y a plusieurs milliers de logements inoccupés depuis plus de deux ans dans l’agglomération. Ce n’est pas acceptable quand des solutions existent. S’il le faut, la réquisition de logements vides est une solution. […]» Christine Garnier, 8 septembre 2014

Les Verts (EELV) et la gauche en général ont l’habitude de nous faire croire qu’ils ont une politique sociale. Pourtant ils expulsent à tour de bras squats, campements ou appartements.

L’EPFL (Etablissement Public Foncier Local) de l’agglomération grenobloise, dont la présidente est Christine Garnier (élue à la mairie de Grenoble), est une agence immobilière publique. Celle-ci détient de nombreux bâtiments vides qu’elle pourrait mettre à disposition de personnes à la rue. Ex : la maison de l’Esplanade expulsée et détruite il y a 6 ans, qui est restée un terrain vague, et tant d’autres… Read More

Ivry-sur-Seine (94): le PCF maltraite et manipule les faibles

zac_plateau_ivry_sur_seine

Non vous ne rêvez pas, vous n’êtes pas dans une dictature loin s’en faut mais vous êtes quand même en 2014.
En 2014 à Ivry le PCF partie hégémonique maltraite les habitants les plus modestes. Ce constat n’est pas la volonté de faire injure à son idéologie mais simplement un constat factuel.
Ce constat est issu de témoignages d’habitants qui, à l’occasion du projet Ivry Confluences, ont réalisé comment un parti qui prétend mettre l’humain d’abord est capable de mettre tout son génie pour écraser les plus faibles. Read More